Nous suivre Info chimie

La division Performance Chemicals de DuPont évoluera en solo

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Le géant chimique américain a opté pour le spin-off. Sa division Performance Chemicals, qui pèse plus de 7 Mrds $ de chiffre d'affaires, deviendra une société cotée à part d'ici à 18 mois.

Le choix est arrêté. Déterminé à se séparer de sa division Performance Chemicals, comme il l'avait annoncé cet été, DuPont a annoncé les modalités de ce bouleversement stratégique. Le comité exécutif du groupe a autorisé la direction a procédé à un spin-off. D'ici à 18 mois, donc aux environs de début 2015, Performance Chemicals devrait ainsi devenir une société à part et cotée, détenue à 100 % par les actionnaires de DuPont. L'opération doit se faire sans taxe ni impôt pour les actionnaires, a indiqué le groupe. Lequel prévoit de nommer une équipe de management dédiée début 2014. « Cette séparation va accélérer la transformation de DuPont et aboutir à la création de deux entreprises fortes et compétitives », se réjouit Ellen Kullman, présidente et p-dg du géant américain. Après séparation, Ellen Kullman assure que « DuPont disposera d'un portefeuille optimal et bénéficiera d'une croissance plus consistante de revenus et de moins de volatilité, améliorant ainsi notre capacité à générer une croissance plus durable et à investir dans de futures opportunités. Performance Chemicals se positionnera comme l'un des leaders mondiaux de la chimie industrielle ».

 

« DuPont concentre son développement sur l'agriculture et la nutrition, les biosciences et les matériaux avancés » Selon le classement annuel 2012 de Chemical Week, ce spin-off verra DuPont sortir du top 10 des groupes chimiques mondiaux, se positionnant à la 11e place, et Performance Chemicals intégrer directement le top 60 mondial, au niveau de groupes comme Arkema, Clariant, Eastman Chemical ou encore Celanese. La division Performance Chemicals regroupe l'ensemble des activités dioxyde de titane (TiO2), spécialités fluorés, et spécialités chimiques industrielles de DuPont. Elle recense de multiples produits comme le téflon, les méthylamines, le HCFC 22, ou le TiO2, lesquels s'adressent à de multiples marchés, allant des revêtements aux systèmes d'air conditionné, des plastiques à l'électronique. Cette division a généré l'an dernier des ventes de 7,19 Mrds $. Soit plus de 20 % des ventes totales de DuPont l'an dernier, et recense 7 500 salariés dans le monde, soit un peu plus de 10 % des effectifs mondiaux du groupe. Pour autant ces activités de sont plus autant désirables qu'avant dans le périmètre du géant américain, lequel concentre son développement sur l'agriculture et la nutrition, les biosciences et les matériaux avancés. Des segments jugés plus porteurs et rentables, moins cycliques, et plus en phase avec les acquisitions du groupe ces dernières années, comme la reprise de Danisco en 2011.

DuPont n'a pas détaillé les coûts entrevus pour cette séparation. Il a seulement indiqué s'attendre à un impact d'une fourchette de 0,01 à 0,02 $ par action pour le quatrième trimestre de cette année. 

 

Le profil de DuPont, en % du CA 2012.

Source : DuPont

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Brunei Fertilizer Industries (BFI) a annoncé le 15 septembre 2020 le respect de son calendrier pour la construction de son usine dans le parc industriel de Sungai Liang au Brunei. Malgré la crise économique mondiale[…]

15/09/2020 | AmmoniacChimie
Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Plus d'articles