Nous suivre Info chimie

La nouvelle bataille de la niveaumétrie radar en continu

Par Dinhill On

Sujets relatifs :

, ,
La nouvelle bataille de la niveaumétrie radar en continu

Les nouveaux appareils lancés par Vega et Endress+Hauser sont destinés à la mesure continue de niveau pour liquides.

© Endress+Hauser

Endress+Hauser et Vega ont dévoilé leur nouveau produit pour la mesure continue de niveau sur les liquides. Ces innovations ont pour point commun de se baser sur la même technologie : la transmission radar à une fréquence de 80 GHz.

Est-ce un hasard ou une coïncidence ? Deux grands acteurs de la mesure ont officiellement annoncé la commercialisation à quelques semaines d'intervalle de leur nouveau transmetteur de niveau pour les liquides, fonctionnant avec une fréquence d'émission de 79 ou 80 GHz. Si le Suisse En-dress+Hauser et l'Allemand Vega revendiquent chacun être le premier à proposer ce type de produit, c'est notamment parce que la mesure de niveau haute fréquence va devenir un marché avec un potentiel important de croissance. En effet, les clients de l'industrie de procédés, notamment en chimie, exigent de plus en plus des mesures de niveau pour les liquides toujours plus fiables et précises à travers les parois des cuves. « Comparés à un appareil fonctionnant à une fréquence de 26 GHz, les transmetteurs radars 79/80 Ghz offrent trois fois plus de focalisation, ce qui accroît la fiabilité de la mesure », explique Christelle Boisramé, chef Produit et responsable ADV chez Vega Technique, filiale française du groupe allemand. Un propos qui va dans le sens d'Olivier Aubry, responsable Marketing Industries chez Endress+Hauser France : « La niveaumétrie radar haute fréquence permet un angle d'émission étroit du faisceau, ce qui procure moins d'interférences près de la paroi de la cuve. De plus, cela offre une qualité de signal et donc une précision plus élevées, à l'instar d'une technologie laser ».

 

Précision accrue même en conditions difficiles

 

Le transmetteur radar Vegapuls64 de Vega offre une plage de mesures de 30 mètres, avec une précision de +/- 2 mm. « La focalisation du faisceau permet d'avoir un angle d'émission de 3°, aidant à jauger le niveau de cuves de façon précise, y compris en conditions non favorables à la mesure : présence d'obstacles tels que des agitateurs ou des serpentins de chauffe, fluides colmatants, condensation, vapeur, etc. », détaille Christelle Boisramé. Avant de poursuivre : « Le Vegapuls64 offre une haute plage dynamique (120 db), permettant d'accroître la sensibilité de mesure ». Fonctionnant à conditions de température de -40 à +200 °C et de pression de -1 à 20 bar, il effectue des mesures avec des cycles inférieurs à 500 ms et est disponible en 4 modèles différents : en version filetée pour les cuves de petite et moyenne tailles ; à brides pour les procédés impliquant des produits agressifs (chimie, pétrochimie) ; avec raccord hygiénique notamment pour les applications pharmaceutiques ; et avec antenne d'émission en plastique pour un usage en conditions de température et de pression peu exigeantes. « Notre appareil est adapté pour les cuves avec réhausse existante, ou pour des montages sur vanne d'isolement », précise Christelle Boisramé. Avant de compléter : « Il est même possible d'effectuer de la mesure non intrusive à travers la paroi de la cuve, et sur des produits à faible constante diélectrique tels que des gaz liquides en pétrochimie ».

De son côté, Endress+Hauser propose son modèle Micropilot NMR81 pour le jaugeage de cuve. Ce transmetteur radar s'appuie sur une technologie de radar continu à modulation de fréquence (FMCW) cadencé à 79 GHz. « Notre appareil offre une mesure d'une précision de +/- 0,5 mm jusqu'à 30 mètres. Il procure moins de restrictions d'installation grâce à son angle d'émission de 3° », indique Olivier Aubry. Avant de continuer : « Le Micropilot NMR81 est doté d'une antenne drip-off de 2,3 ou 4", ce qui permet d'utiliser des piquages et des câbles existants sur les cuves ». Le transmetteur de niveau commercialisé par Endress+Hauser est notamment adapté pour des applications impliquant des huiles noires et blanches ainsi que des produits chimiques. En outre, les coûts de montage et de maintenance sont réduits grâce à l'utilisation d 'une instrumentation sans contact pour les applications exigeantes (abrasion, corrosion, etc.).

Avec l'arrivée sur le marché de transmetteurs de niveau radar 79/80 GHz, les acteurs de l'instrumentation permettent à leurs clients de bénéficier d'une technologie répondant à leurs problématiques process, en leur offrant de multiples avantages en matière de performances, de précision et de fiabilité. Avec cette palette élargie de bénéfices et d'applications pour liquides, nul doute que Vega et Endress+Hauser ont l'intention de faire de la niveaumétrie en continu par technologie radar haute fréquence un standard dans le domaine industriel.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Capteur connecté pour applications IoT

Capteur connecté pour applications IoT

La société Baumer commercialise une nouvelle gamme de capteurs dotés d'IO-Link, une interface de communication qui effectue la transmission non seulement des mesures mais aussi d'une grande quantité[…]

16/08/2019 | MESUREsolutions
OUTIL D'ANALYSE D'AUTHENTIFICATION

OUTIL D'ANALYSE D'AUTHENTIFICATION

Des solutions Cloud pour simplifier le travail en laboratoire

Des solutions Cloud pour simplifier le travail en laboratoire

Plateforme télématique ouverte

Plateforme télématique ouverte

Plus d'articles