Nous suivre Info chimie

La production chimique européenne continue de fléchir

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
La production chimique européenne continue de fléchir

© Pixabay

La croissance de la production chimique dans l'Union européenne continue de s'éroder. De 1,1 % pour les cinq premiers mois (CPH n°856), elle avait fléchi à 0,9 % pour le premier semestre. Selon le dernier rapport conjoncturel du Cefic, elle ne s'établit qu'à seulement 0,6 % pour la période janvier-juillet 2018 par rapport à janvier-juillet 2017. Les cosmétiques affichent une progression de 4,5 % sur un an, les spécialités sont juste en deçà de 1 % et les inorganiques sont en décroissance de 6,3 %. Essentiellement sous l'effet de la croissance des prix de l'énergie, les prix producteurs ont enregistré un gain de 3 %, de janvier à juillet, par rapport aux sept premiers mois 2017.

L'excédent commercial est ressorti à 24,16 milliards d'euros pour le premier semestre 2018, soit un peu moins qu'en 2017 (24,34 Mrds €). Les pays européens hors UE, les États-Unis, l'Afrique et le Brésil sont les principaux contributeurs. En revanche, l'UE enregistre un déficit avec la chimie du Moyen-Orient, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et de la Chine. Les exportations ont pourtant bondi de 3,2 % au premier semestre, en glissement annuel, à 81,7 Mrds €, notamment grâce aux exportations vers les États-Unis, passées de 15 à 16,6 Mrds € en un an. Elles se sont contractées en revanche vers la Chine, le Japon, la Corée du Sud et le Moyen-Orient. En parallèle, les importations ont augmenté de 5 %, à 57,6 Mrds €. Les importations depuis la Chine, troisième plus grand marché d'importation pour l'UE derrière les États-Unis et le reste de l'Europe, sont passées de 6,7 à 7,8 Mrds € au premier semestre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

La cérémonie de la 12e édition des Prix Pierre Potier s’est tenue le 29 mai au Ministère de l’économie et des finances, en présence de la secrétaire d’état Agnès[…]

Le fluvial, un potentiel à exploiter sur le bassin Rhône-Saône-Méditerranée

Le fluvial, un potentiel à exploiter sur le bassin Rhône-Saône-Méditerranée

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Plus d'articles