Nous suivre Info chimie

La Seda poursuit ses désinvestissements

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

La Seda de Barcelona poursuit son processus de désinvestissement des actifs non stratégiques et de réduction des coûts, dénommé Restructuring Plan et approuvé par le Conseil d'administration en décembre 2009. Objectif : se concentrer sur la production de polyéthylène téréphtalate (PET) et d'emballages PET. Mais le plan prévoyait également de réduire d'un maximum de 550 000 tonnes par an les capacités de PET afin d'améliorer la compétitivité du réseau de production. Le groupe espagnol vient ainsi de conclure un accord pour la cession de son site de production de PET situé à San Roque (Cadiz, Espagne) à son compatriote Cepsa Química. Le Seda estimait que « le site nécessitait une réduction importante de la main-d'œuvre et des coûts de production pour faire face à la compétition avec le marché du Moyen-Orient ». L'usine a ainsi été arrêtée à plusieurs reprises. La vente pourrait être finalisée dans quelques semaines. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué. Quelques semaines auparavant, La Seda cédait 59 % des actions dans sa filiale Artenius Sines (Portugal) impliqué dans un projet de production d'acide téréphtalique purifié (PTA) (CPH n°522). En juin dernier, le groupe avait cédé sa filiale Industrias Químicas Asociadas (IQA), centrée sur la production d'oxyde d'éthylène (CPH n°512).

Via cette acquisition, Cepsa Química étend sa présence sur la chaîne du polyester et fait son entrée sur le marché du PET. L'unité de San Roque dispose de capacités de 175 000 tonnes par an, qui devraient être remises en service début 2011. Cepsa Química dispose déjà d'un site de production de PTA à San Roque (capacités : 750 000 t/an), matière première à la production de PET. Le groupe espagnol dispose d'un autre site de production de PTA au Canada (capacités : 500 000 t/an), qu'il détient à 51 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles