Nous suivre Info chimie

Lancement du plan Ecophyto II+

L.H.

Sujets relatifs :

, ,
Lancement du plan Ecophyto II+

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation ont lancé, le 20 novembre, la consultation publique sur le projet de plan Ecophyto II+. Celui-ci vise à renforcer le plan Ecophyto II, notamment en intégrant les actions prévues, d'une part, par le plan du 25 avril 2018 sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides et, d'autre part, celles du plan de sortie du glyphosate, annoncé le 22 juin 2018. Les ambitions de ce plan, qui veut apporter « une nouvelle impulsion pour atteindre l'objectif de réduire les usages de produits phytopharmaceutiques de 50 % d'ici à 2025 », sont d'accélérer le retrait des substances les plus préoccupantes, de promouvoir la reconnaissance et la diffusion des produits de biocontrôle et des préparations naturelles peu préoccupantes, de renforcer la prévention de l'exposition de la population aux pesticides ainsi que de leurs impacts sur l'environnement, de soutenir la recherche et l'innovation ainsi que d'accompagner les agriculteurs dans la transition. La consultation sur le projet du plan Ecophyto II+ est ouverte jusqu'au 10 décembre 2018. Chaque année, 71 millions d'euros sont consacrés au plan Ecophyto, grâce au prélèvement d'une redevance sur les ventes de produits phytopharmaceutiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Règlement PIC : Placement de 22 nouvelles substances sur la liste

Règlement PIC : Placement de 22 nouvelles substances sur la liste

L’Agence européenne des produits chimiques (Echa) a annoncé, le 22 juillet 2020, que 22 nouvelles substances feront l’objet d’une notification préalable à l’export (règlement PIC[…]

Détournement d’usage : L’Anses ne plaisante plus avec le gaz hilarant

Détournement d’usage : L’Anses ne plaisante plus avec le gaz hilarant

Le HCSP veut surveiller le taux de TiO2 nanométrique

Le HCSP veut surveiller le taux de TiO2 nanométrique

Accord public-privé pour lutter contre le détournement de substances

Accord public-privé pour lutter contre le détournement de substances

Plus d'articles