Nous suivre Info chimie

Lanxess acquiert PCTS

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe allemand a une nouvelle fois bouclé une opération de croissance externe en Asie, et plus particulièrement à Singapour.

Il a mis la main sur le groupe PCTS Specialty Chemicals, détenu majoritairement par le Japonais Nipsea Technologies, pour un montant demeuré confidentiel. Spécialisé dans les biocides pour peintures et revêtements, PCTS opère une usine de production et des laboratoires à Singapour où il emploie 20 personnes. Ces installations sont situées près du siège social de Lanxess à Singapour. Le chiffre d'affaires de PCTS s'est élevé à quelques dizaines de millions d'euros l'an dernier, dont 60 % ont été générés en Chine. Les produits fabriqués et commercialisés par le groupe singapourien permettent de prévenir la détérioration et la décoloration des peintures causées par les microorganismes. « Grâce à cette acquisition, Lanxess est maintenant un des principaux fournisseurs de biocides pour les peintures et revêtements dans la région en forte croissance de l'Asie-Pacifique », se félicite le chimiste allemand. PCTS sera intégré au sein de la business unit Material protection products (MPP), qui appartient au segment dédié aux produits chimiques de performance. Dans ce cadre, le site de PCTS deviendra aussi le nouveau siège régional de MPP en Asie-Pacifique.

Cette business unit a déjà un pied dans les biocides et représente même « un des plus grands distributeurs mondiaux » pour ce type de produits, selon Lanxess. Elle s'était notamment renforcée dans cette activité en 2011 via le rachat de la société américaine spécialisée dans les biocides Verichem et l'activité dédiée aux matériaux de protection de Syngenta. En dehors des biocides, MPP se concentre aussi sur les stabilisants pour boissons et les composés phénoliques utilisés comme désinfectants. D'un effectif d'environ 350 salariés, elle possède des sites de production à Krefeld-Uerdingen et Dormagen en Allemagne, à Pittsburgh aux États-Unis, à Jhagadia en Inde et à Changzhou en Chine. Présent à Singapour depuis 2004, Lanxess compte environ 380 salariés dans le pays. Il abrite notamment le siège social mondial de la business unité dédiée aux caoutchoucs butyles, qui a démarré la construction d'un deuxième complexe de caoutchoucs à Singapour, sur l'île de Jurong.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles