Nous suivre Info chimie

Lanxess en croissance de 20 % en France

D.O.

Sujets relatifs :

, ,
Lanxess en croissance de 20 % en France

La filiale française du chimiste allemand a dressé un bilan de son activité en France. Lanxess a enregistré des ventes en hausse de 20 % dans l'Hexagone, atteignant 322 millions d'euros en 2017. « La France constitue le deuxième marché de Lanxess en région Europe/Moyen-Orient/Afrique (EMEA) après l'Allemagne », indique Véronique Brouzes, présidente de Lanxess France. L'essor sur le marché français a principalement été porté par les additifs de spécialité et les plastiques haute performance à destination de l'automobile, de l'électronique/électrique et les intermédiaires chimiques. L'activité dédiée aux caoutchoucs synthétiques d'Arlanxeo, coentreprise entre Lanxess et Saudi Aramco créée en 2016 (CPH n°753), a également apporté sa pierre à l'édifice. « Depuis 2014, Lanxess s'est positionné comme un producteur de spécialités chimiques. Ce qui a notamment conduit à l'acquisition de Chemtura en 2016 (CPH n°789) pour étoffer le portefeuille d'additifs », précise Véronique Brouzes. C'est d'ailleurs suite à cette opération que le chimiste a créé une business unit (BU) dédiée aux additifs. Comptant 2 000 collaborateurs dans le monde, cette division commercialise des additifs lubrifiants et des additifs polymères (additifs pour plastiques, retardateurs de flammes phosphorés, solutions pour l'électronique). « Chemtura constitue la plus importante acquisition du groupe, ce qui a permis de diversifier les secteurs d'applications de notre portefeuille d'additifs », détaille Mario Negri, vice-président des ventes EMEA de la BU Additives. Avant de continuer : « Le groupe a également renforcé sa production d'additifs phosphorés en reprenant l'usine de Solvay à Charleston en février dernier (CPH n°822) ».
 

Sur le territoire français, Lanxess s'appuie sur un effectif de 570 collaborateurs répartis entre le siège à Courbevoie et trois sites de production. Ceux de Port-Jérôme, (Seine-Maritime) et de La Wantzenau (Bas-Rhin) dépendent d'Arlanxeo et sont spécialisés dans la fabrication de caoutchouc synthétique. Quant au site d'Epierre (Savoie), il est dédié à la production d'additifs lubrifiants et de produits chimiques phosphorés pour l'agrochimie, la pharmacie et la protection anti-incendie. Le groupe y a récemment investi 5 M€ dans un nouveau bac de stockage ainsi qu'une ligne dotée d'une technologie sans métaux pour la production de lubrifiants anti-usure et industriels. Employant 19 200 salariés dans le monde, Lanxess affiche un chiffre d'affaires de 9,7 Mrds €en 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Nouryon fête les 25 ans du site chinois de Boxing

Nouryon fête les 25 ans du site chinois de Boxing

Nouryon (anciennement AkzoNobel Specialty Chemicals) célèbre le 25e anniversaire de son site de Boxing (province de Shandong), l'un des premiers sites de production de produits chimiques de la société, en Chine.[…]

26/03/2019 | ActualitésChimie
Non tissés : Asahi Kasei construit une troisième ligne en Thaïlande

Non tissés : Asahi Kasei construit une troisième ligne en Thaïlande

Huntsman révise à la baisse ses perspectives pour le 1er trimestre

Huntsman révise à la baisse ses perspectives pour le 1er trimestre

Solvay Ventures investit dans Noble.AI pour mieux gérer ses données

Solvay Ventures investit dans Noble.AI pour mieux gérer ses données

Plus d'articles