Nous suivre Info chimie

Lanxess en croissance de 20 % en France

D.O.

Sujets relatifs :

, ,
Lanxess en croissance de 20 % en France

La filiale française du chimiste allemand a dressé un bilan de son activité en France. Lanxess a enregistré des ventes en hausse de 20 % dans l'Hexagone, atteignant 322 millions d'euros en 2017. « La France constitue le deuxième marché de Lanxess en région Europe/Moyen-Orient/Afrique (EMEA) après l'Allemagne », indique Véronique Brouzes, présidente de Lanxess France. L'essor sur le marché français a principalement été porté par les additifs de spécialité et les plastiques haute performance à destination de l'automobile, de l'électronique/électrique et les intermédiaires chimiques. L'activité dédiée aux caoutchoucs synthétiques d'Arlanxeo, coentreprise entre Lanxess et Saudi Aramco créée en 2016 (CPH n°753), a également apporté sa pierre à l'édifice. « Depuis 2014, Lanxess s'est positionné comme un producteur de spécialités chimiques. Ce qui a notamment conduit à l'acquisition de Chemtura en 2016 (CPH n°789) pour étoffer le portefeuille d'additifs », précise Véronique Brouzes. C'est d'ailleurs suite à cette opération que le chimiste a créé une business unit (BU) dédiée aux additifs. Comptant 2 000 collaborateurs dans le monde, cette division commercialise des additifs lubrifiants et des additifs polymères (additifs pour plastiques, retardateurs de flammes phosphorés, solutions pour l'électronique). « Chemtura constitue la plus importante acquisition du groupe, ce qui a permis de diversifier les secteurs d'applications de notre portefeuille d'additifs », détaille Mario Negri, vice-président des ventes EMEA de la BU Additives. Avant de continuer : « Le groupe a également renforcé sa production d'additifs phosphorés en reprenant l'usine de Solvay à Charleston en février dernier (CPH n°822) ».
 

Sur le territoire français, Lanxess s'appuie sur un effectif de 570 collaborateurs répartis entre le siège à Courbevoie et trois sites de production. Ceux de Port-Jérôme, (Seine-Maritime) et de La Wantzenau (Bas-Rhin) dépendent d'Arlanxeo et sont spécialisés dans la fabrication de caoutchouc synthétique. Quant au site d'Epierre (Savoie), il est dédié à la production d'additifs lubrifiants et de produits chimiques phosphorés pour l'agrochimie, la pharmacie et la protection anti-incendie. Le groupe y a récemment investi 5 M€ dans un nouveau bac de stockage ainsi qu'une ligne dotée d'une technologie sans métaux pour la production de lubrifiants anti-usure et industriels. Employant 19 200 salariés dans le monde, Lanxess affiche un chiffre d'affaires de 9,7 Mrds €en 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

PEKK : Arkema et Hexcel ont reçu une subvention pour leur programme de recherche

PEKK : Arkema et Hexcel ont reçu une subvention pour leur programme de recherche

Le programme de recherche d’Arkema et Hexcel, HAICoPAS, recevra 6 millions d’euros de subvention de la part du fonds d’investissement français « Investissements d’Avenir » et de[…]

15/07/2019 | ActualitésPEKK
Air Liquide va investir dans une unité de séparation de l’air

Air Liquide va investir dans une unité de séparation de l’air

Polystyrène : Ineos, Trinseo et Agilyx coopèrent pour le recyclage

Polystyrène : Ineos, Trinseo et Agilyx coopèrent pour le recyclage

Engrais : Alujain passe un accord avec National Chemical Fertilizers Co

Engrais : Alujain passe un accord avec National Chemical Fertilizers Co

Plus d'articles