Nous suivre Info chimie

Lanxess muscle ses capacités de polyamides et de PBT en Allemagne

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Lanxess muscle ses capacités de polyamides et de PBT en Allemagne

© THORSTEN MARTIN +49 172 2614371 info@tme-foto.de

Il s'agit d'un investissement de plusieurs dizaines de millions d'euros. Lanxess va engager un projet de renforcement capacitaire sur son complexe de Krefeld-Uerdingen, en Allemagne, pour augmenter ses productions de plastiques de haute performance. La future unité, dont la construction devrait démarrer au quatrième trimestre 2018 et dont la mise en service est prévue pour le second semestre 2019, se focalisera sur la production de compounds. Cela concerne ses gammes Durethan (polyamides 6 et 6,6) et Pocan (polybutylène téréphtalate, PBT). Ces plastiques de haute performance trouvent essentiellement des applications dans l'allègement des véhicules automobiles, mais sont aussi utilisés dans les industries de l'électrique et de l'électronique. 20 postes seront créés à Krefeld-Uerdingen, une fois l'unité opérationnelle. Lanxess construira aussi des infrastructures de stockage. La future unité pourra être dégoulottée à l'avenir, en fonction des besoins.

L'objectif est de mieux répondre à la croissance de la demande, principalement en Europe. L'un des avantages pour Lanxess réside dans son intégration en amont, le groupe étant producteur de fibres de verre pour ses polyamides et ses compounds de PBT, et de caprolactame. Il y a à peine un an, le groupe allemand avait lancé un projet d'unité pour ses gammes Durethan et Pocan à Changzhou, en Chine (CPH n°823).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Que retenir de l'année 2018 ? En termes de performance économique, l'année 2017 avait été exceptionnelle. L'année 2018 correspond à un retour à un niveau d'activité[…]

14/01/2019 | UIC
Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

Plus d'articles