Nous suivre Info chimie

Lanxess regroupe la R&D du NBR dans son usine alsacienne

Christian Robischon
Lanxess regroupe la R&D du NBR dans son usine alsacienne

© Lanxess

Lanxess a inauguré mardi dernier son nouveau centre de R&D pour le caoutchouc nitrile NBR sur son site alsacien de La Wantzenau (Bas-Rhin), qui succède à un bâtiment vieux de 40 ans et devient son unique dans cette spécialité, par transfert des activités du centre de Dormagen en Allemagne. Pour justifier ce choix de regroupement, le groupe met en avant le voisinage du site de production de La Wantzenau, qui réduit les délais de validation et permet des tests sur des échantillons de plusieurs tonnes, de dimension industrielle. Le laboratoire de dix salariés reçoit une double mission : développer les procédés qui amélioreront les propriétés habituellement reconnues au NBR comme la résistance à l'huile procurée par sa matière première l'acrylonitrile et la résistance à l'usure grâce à la structure du polymère ; augmenter la gamme du site aujourd'hui riche de quelque 60 produits, dans la foulée du Nanopren, ce nouvel additif pour pneus qui diminue l'usure de leur bande de roulement. La priorité dans le développement du pipeline va toutefois à la diversification de l'usine hors de l'automobile, dont la part diminue régulièrement pour se situer aujourd'hui à 50 % de l'activité. Autre objectif, quantitatif : maintenir à leurs niveaux actuels les capacités de 100 000 tonnes par an même après l'ouverture en 2012 à Nantong de son usine en coentreprise avec le taïwanais TSRC (CPH n°508). A ce jour Lanxess alimente la Chine en NBR à raison de quelques milliers à une dizaine de milliers de tonnes depuis l'unique site de la Wantzenau. Le groupe allemand a consacré 40 millions d'euros d'investissements en cinq ans à son site français, dont 15 millions pour l'environnement et la sécurité.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention de réaligner sa division Global Business Services dans la continuité de son développement. Créée le 1er janvier 2020 dans le cadre de la[…]

22/09/2020 | Chimie
Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Plus d'articles