Nous suivre Info chimie

LBC Sogestrol investit 245 M€ en Seine-Maritime

Patrick Bottois

Filiale du groupe australien LBC et du Français Sogestran, LBC Sogestrol investit massivement sur la zone industrialo-portuaire du Havre (Seine-Maritime). Ce spécialiste de la manutention et du stockage de produits chimiques et pétrochimiques liquides en vrac et en fûts va investir 245 millions d'euros d'ici 2020 sur son site de Gonfreville-l'Orcher. « L'objectif est double », explique Thierry Picard, le directeur de site de 130 salariés. « La plus grande partie de ces investissements va permettre de moderniser nos installations et pour le reste d'augmenter nos capacités de stockage. L'enjeu étant d'accompagner nos clients du bassin pétrochimique de la Basse-Seine dont la demande va augmenter au fil de leurs importants investissements en cours ». La première tranche de travaux, qui a été lancée il y a quelques jours pour un montant de 30 M€, vise d'ailleurs la création de 20 000 tonnes de nouvelles capacités de stockage pour Osilub. Elles accueilleront les huiles recyclées de cette filiale de Total et Véolia dont l'usine en construction à Gonfreville-l'Orcher sera opérationnelle en 2012 (CPH n°548). Au final, les capacités de stockage de LBC Sogestrol atteindront 460 000 m3 à échéance des investissements contre 380 000 m3 aujourd'hui. L'investissement sera réalisé par tranches de 20 à 40 M€ par an en fonction des autorisations administratives et de la demande des clients. « La durée des travaux est liée à la reconstruction d'une grande partie de nos installations, précise le directeur, cela implique pour chaque reconstruction d'attendre sa mise en service pour déconstruire l'ancienne installation, nos capacités de stockage étant utilisées en permanence. D'autre part, nous travaillons à la carte pour nos clients. En fonction de leurs produits spécifiques, ils veulent des installations de stockage particulières, et toujours avec des normes de sécurité et d'environnement supérieures à celles en vigueur, ce qui complexifie les installations ». Et pour bien conduire ces investissements, Thierry Picard, dont le site a réalisé un chiffre d'affaires de 32 M€ en 2010, a recruté une équipe de cinq ingénieurs projets.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Echange thermique : Barriquand modernise son site de Roanne

Echange thermique : Barriquand modernise son site de Roanne

Le fabricant français d’échangeurs thermiques Barriquand vient de mettre en service ses nouvelles installations sur son atelier de production à Roanne (Loire). D’un investissement de près d’un[…]

Commerce chimique : Brenntag acquiert le groupe transalpin Comelt

Commerce chimique : Brenntag acquiert le groupe transalpin Comelt

Nordmann se charge de la distribution pour Biofibre

Nordmann se charge de la distribution pour Biofibre

Hydrogène : McPhy réalise une levée de fonds de 180 M€

Hydrogène : McPhy réalise une levée de fonds de 180 M€

Plus d'articles