Nous suivre Info chimie

Le CEA inaugure la plateforme Syndièse

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies renouvelables (CEA) a inauguré, le 6 octobre, la plateforme technologique Syndièse-BtS, à Bure-Saudron, un site à cheval entre les départements de la Meuse et de la Haute-Marne.

Cette plateforme de prétraitement de la biomasse incarne la première phase du programme Syndièse, lequel vise à construire un démonstrateur préindustriel de biocarburants de deuxième génération via la technologie Biomass to Liquid (BtL). Le démonstrateur devrait disposer de capacités de traitement de 10 tonnes de biomasse par heure une fois en service, alimenté essentiellement en biomasse lignocellulosique, c'est-à-dire du bois, de la paille ou encore des résidus verts, qui a l'avantage de ne pas entrer en concurrence avec des produits utilisés dans l'alimentation humaine. Pour le développement d'une chaîne complète de procédés et la validation économique d'une telle filière, le CEA amorce le programme avec un premier projet : la mise au point d'une technologie de transformation de la biomasse en gaz de synthèse : Biomass to Syngas (BtS). L'inauguration de la plateforme de prétraitement de la biomasse en est le premier acte. Le CEA, porteur du projet depuis 2009, collabore étroitement avec Air Liquide pour cette partie du programme, en l'occurrence pour la technologie combustion de la biomasse, à l'aide d'un brûleur à oxygène, et de gazéification. Selon le CEA, cette plateforme technologique « sera accessible à d'autres acteurs académiques et industriels impliqués dans le développement d'équipements, et plus largement des procédés de prétraitement et de conversion de la biomasse ».

Cette première phase du projet Syndièse BTS a nécessité un investissement de 24 millions d'euros. Au total, les investissements prévus pour l'ensemble du projet Syndièse s'élèvent à 250 M€. « Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'accompagnement économique du laboratoire de l'ANDRA prévu par la loi du 28 juin 2006 et bénéficie du soutien réaffirmé de l'État, des collectivités locales et territoriales et des acteurs locaux », rappelle Thierry Pussieux, responsable du programme Syndièse au CEA.

Calendrier du programme Syndièse
  • 2009 - 2012 : Phase d'études de conception détaillée
  • 2012 - 2017 : Validation du procédé BtS de prétraitement et de gazéification de la biomasse à l'échelle 1 t/h.
  • À partir de 2017 : Construction de l'ensemble du démonstrateur BtL Syndièse, avec intégration de l'étape BtS.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles