Nous suivre Info chimie

Le Cefic et les énergivores favorables au paquet énergie propre de l'UE

J.C.

Dans une lettre ouverte adressée aux décideurs politiques européens, fin mai, une alliance de treize secteurs énergivores, dont le Cefic, a affirmé son soutien au paquet énergie propre de l'Union européenne. Fin 2016, la Commission européenne avait indiqué que l'UE devait prendre « la tête de la transition vers l'énergie propre au lieu de simplement s'y adapter », en s'engageant notamment « à réduire ses émissions de CO2 d'au moins 40 % d'ici à 2030 tout en modernisant l'économie de l'UE et en créant des emplois et de la croissance pour tous les citoyens européens ». L'alliance d'industriels, revendiquant représenter 30 000 entreprises sur le continent et plus de 2,8 millions d'emplois, note toutefois que cette transition devra tenir compte d'un certain nombre de paramètres pour être couronnée de succès. Elle appelle ainsi les décideurs européens à définir un cadre qui permettrait d'encourager l'innovation industrielle, de ne pas pénaliser les secteurs face à la concurrence internationale, de sécuriser un accès compétitif à l'énergie, d'éviter les superpositions de réglementations, ou encore de veiller à ce que l'efficience énergétique soit bien un stimulant et non un handicap pour la productivité industrielle.

Les signataires de l'alliance

Cefic, Cembureau (European Cement Association), CEPI (Confederation of European Paper Industries), Cerame-Unie (European Ceramic Industry Association), EULA (European Lime Association), Euro Alliages (Association of European ferro-alloy producers), Eurofer (European Confederation of Iron and Steel Industries), Eurogypsum (European Gypsum Industry), Eurometaux (European Association of Metals), EXCA (European Expanded Clay Association), FuelsEurope, Feve (European container glass federation), IFIEC Europe (International Federation of Industrial Energy Consumers).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles