Nous suivre Info chimie

Le Cefic presse les décideurs politiques de l'UE

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Les chimistes européens trépignent sur le dossier des gaz de schiste. Le Cefic vient de publier un rapport exposant pourquoi il serait urgent que les décideurs politiques européens accélèrent l'exploration et la production de gaz de schiste sur le continent.

Le rapport s'appuie en grande partie sur la révolution américaine, et les bénéfices qui ont été apporté et qui se profilent pour l'économie et l'industrie aux États-unis. Au cours des 18 derniers mois, le Cefic note que l'industrie américaine a annoncé une centaine de projets industriels représentants plus de 80 milliards de dollars d'investissements et des millions d'emplois en raison de la disponibilité à venir de gaz naturel et de matières premières chimiques à prix avantageux. Depuis janvier 2010, la compétitivité du prix du gaz naturel outre-Atlantique aurait d'ailleurs contribué à la création de 500 000 emplois. Rien que dans le domaine de la pétrochimie, le Cefic recense des capacités additionnelles de 7 à 10 millions de tonnes d'éthylène à venir d'ici 3 à 5 ans. Ce qui représenterait de 35 à 50 % de la demande européenne en éthylène. Or, alors qu'en 2005 les prix de l'éthylène sur base naphta en Europe et sur base éthane aux Etats-Unis étaient à niveau de coût équivalent, le Cefic note aujourd'hui une différence drastique. Il chiffre à 1 201 $ la tonne d'éthylène en Europe en 2012, contre seulement 501 $/t aux Etats-Unis, soit un niveau équivalent à celui du Moyen-Orient (485 $/t) ! Même avec des coûts supplémentaires qu'il estime de 100 à 300 $/t pour le transport et la logistique vers l'Europe, le Cefic souligne ainsi le manque de compétitivité criant de l'éthylène européen, et l'impact que pourrait avoir la plus grande disponibilité à l'export de l'éthylène américain sur les capacités de production en Europe. Dans le domaine des engrais, les annonces totaliseraient de 5 à 7 Mt/an de capacités à venir pour les engrais azotés en Amérique du Nord. Les producteurs européens seraient ainsi pris en tenaille entre les productions très compétitives d'Europe de l'Est et d'Asie orientale et les futures productions à bas coûts américaines.
 

Or, en parallèle, l'Europe serait potentiellement assise sur un trésor. Des réserves gigantesques de 16 trillions de m3 (47 trillions en Amérique du Nord) sont potentiellement disponibles dans le sous-sol européen, essentiellement en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Pologne, au Danemark, en Suède, en Autriche, en Hongrie, en Roumanie et en Ukraine.

Face à ces menaces extra-européennes et aux atouts continentaux en matière de gaz de schiste, le Cefic presse les autorités des Etats membres de l'UE d'accélérer les choses. « Retarder le développement des gaz de schiste en Europe va accroître la dépendance aux importations de pétrole et gaz et réduire les investissements. A l'avenir, cela conduira à moins d'emplois et à une base manufacturière affaiblie. Ce qui mettrait l'économie réelle européenne dans une situation encore plus précaire », juge Jose Mosquera, directeur Politique industrielle au Cefic. L'organisation prône une exploration et exploitation « responsable », en utilisant les deux techniques actuellement disponibles : la fracturation hydraulique, avec des spécialités chimiques les moins polluantes possible, et le forage horizontale. Le Cefic réclame aussi d'éviter des barrières réglementaires non nécessaires, d'engager ces décisions en prenant en considération les données humaines et environnementales de manière appropriée, et d'informer le grand public des bénéfices économiques des gaz de schiste en s'appuyant sur des faits solides.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hausse des prix de l’énergie : les ministres organisent une table ronde

Hausse des prix de l’énergie : les ministres organisent une table ronde

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Agnès[…]

11/10/2021 | Gaz naturel
Prévention des risques : L’école Ensiacet de Toulouse obtient la médaille INRS

Prévention des risques : L’école Ensiacet de Toulouse obtient la médaille INRS

Prix Nobel de chimie : récompense pour un outil de fabrication moléculaire

Prix Nobel de chimie : récompense pour un outil de fabrication moléculaire

Ineos dirige l’équipage britannique pour la Coupe de l’America

Ineos dirige l’équipage britannique pour la Coupe de l’America

Plus d'articles