Nous suivre Info chimie

abonné

[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

© Pixabay

Finalement, le CIR n’a-t-il pas fait plus de mal que de bien ? Ce dispositif de crédit d’impôt recherche, loué par tous les industriels du pays et par les laboratoires académiques bénéficiaires par ricochet, a permis de faire de la France un pays de recherche à bas coût, pendant que le coût du travail atteignait des sommets. Cependant, ce soutien massif de la recherche a contribué à asseoir la vision que les entreprises pouvaient être fabless, c’est-à-dire sans site de production. Vision qui a prévalu à partir des années 2000 jusqu’à ce qu’Arnaud Montebourg, ministre en charge de l’Industrie, popularise le concept de redressement productif. Sur la période 2000-2016, nous avons perdu un million d’emplois industriels en France. « On pensait à l’époque que, dès lors que l’on avait de la R&D, on allait pouvoir organiser les ateliers du monde », a commenté Agnès Pannier-Runacher, ministre de l’Industrie, lors d’un webinaire de la Société d’encouragement de l’industrie nationale. On en a aujourd’hui la preuve : séparer conception et production peut même contribuer à désagréger l’ensemble des activités d’un groupe. C’est finalement la démonstration que nous a offerte Solvay. Pendant son mandat à la tête du groupe, Jean-Pierre Clamadieu a détricoté le réseau productif en France, bâti sur d’anciennes bases de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Application de revêtements : AkzoNobel investit dans la start-up Qlayers

Application de revêtements : AkzoNobel investit dans la start-up Qlayers

Le groupe néerlandais AkzoNobel annonce son entrée dans le capital de la start-up Qlayers, aux côtés du fonds Eindhoven Venture Capital Fund II (EVCF II), géré par ECFG. Qlayers est[…]

06/04/2021 | AkzoNobelInnovation
Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Calnesis rend la physico-chimie expérimentale accessible aux industriels

Calnesis rend la physico-chimie expérimentale accessible aux industriels

BASF consommera 250 000 t/an de matières premières recyclées en 2025

BASF consommera 250 000 t/an de matières premières recyclées en 2025

Plus d'articles