Nous suivre Info chimie

Le CVG souffle sa trentième bougie

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

Spécialisé dans le fractionnement de la biomasse végétale, le Centre de valorisation des glucides (CVG) vient de fêter ses 30 ans.

Cette plateforme technologique a été fondée sous l'impulsion de Marcel Deneux, sénateur de la Somme, qui en est toujours le président. À l'époque, en Picardie, on avait déjà dans l'idée que l'agriculture pouvait devenir une source de matière première pour l'industrie. Depuis, la région est devenue un soutien indéfectible pour la société de recherche sous contrat ainsi que pour plusieurs initiatives autour de cette thématique, comme le pôle de compétitivité IAR, l'ITE Pivert ou la plateforme Improve (Institut mutualisé pour les protéines végétales). En revanche, le chemin a été plus long pour que la bioéconomie et la chimie du végétal ne soient reconnues comme des priorités au niveau national. Mais c'est enfin chose faite avec l'un des 34 plans industriels qui doivent définir les priorités pour la France industrielle de demain et qui porte le nom de « chimie durable et biocarburants ».

La célébration de cet anniversaire a été l'occasion pour le CVG de faire découvrir aux élus de la région, mais également à ses clients/partenaires et à ses fournisseurs, ses installations. En particulier son tout nouvel espace micropilote pour réaliser des opérations intermédiaires entre le laboratoire et la halle pilote, à des échelles de 5 à 50 litres. Outre cette échelle intermédiaire, cet espace est surtout équipé de technologies de séparation et d'extraction en rupture, en tout cas pour ce domaine de la valorisation de la biomasse. Le CVG teste l'eau subcritique, le traitement par ultrason en continu avec couplage enzymatique ou l'électrolyse membranaire. Mais la liste de ses activités différenciantes ne s'arrête pas là. Parmi les équipements phares, on peut également mentionner une zone Atex, une tour d'atomisation et une extrudeuse réactive qui couple extrusion et réaction chimique. Depuis sa création, le CVG qui emploie 30 personnes a ainsi travaillé avec près de 400 clients et sur une grande diversité de biomasses végétales, tout en gardant une longueur d'avance dans la chimie des sucres.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

La Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer depuis 2018, dans le procès de l’herbicide Lasso. Le chimiste est donc définitivement condamné dans le dossier[…]

21/10/2020 | PhytosanitairesJustice
Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Plus d'articles