Nous suivre Info chimie

abonné

Le dispositif décarbonation de l’industrie dévoile 29 nouveaux lauréats

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Le dispositif décarbonation de l’industrie dévoile 29 nouveaux lauréats

© France Chimie

L’engagement du gouvernement en faveur de la décarbonation de l’industrie se poursuit. Alors qu’un soutien global de 1,2 milliard d’euros a été budgété dans le cadre du programme France Relance, l’enveloppe continue d’être dépensée. Le 27 juillet, Agnès Pannier Runacher, ministre déléguée à l’Industrie, a annoncé 15 nouveaux lauréats pour le dispositif « Efficacité énergétique et décarbonation des procédés » et 14 pour le dispositif « Chaleur biomasse », mis en œuvre avec l’appui de l’Ademe. Les premiers bénéficieront de 28 M€ d’aide de l’État pour un total de 107 M€ d’investissement et la réduction de 17 % des émissions de gaz à effet de serre en moyenne sur les sites, pour un total de 68 600 t de CO2 eq par an. Les suivants représentent 42 M€ d’investissements industriels. Ils bénéficieront d’une aide de 15 M€ ainsi que d’une aide au fonctionnement de 52 M€, pour une réduction d’émissions de plus de 137 000 tonnes de CO2eq par an.

Au total, et en incluant les 70 précédents projets annoncés entre décembre 2020 et avril 2021, France Relance soutient déjà 99 projets représentant 982 millions d’euros d’investissements et 482 millions d’euros d'aide de l'Etat. La concrétisation de ces 99 projets permettra une réduction globale d’environ 1,3 million de tonnes de CO2eq par an des émissions de l’industrie française. Ces émissions économisées sont équivalentes à celles d’une ville comme Angers, et placent la France sur la trajectoire de décarbonation qu’elle s’est fixée pour 2030, a précisé la Ministre.

Quatre sociétés emblématiques des secteurs de la chimie et de la chimie du végétal figurent parmi les 29 lauréats de ce mois de juillet

Arkema - Projet« EkiNOx » - Réduction des émissions de protoxyde d'azote

La plateforme Arkema de Lacq/Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) est spécialisée dans la chimie des dérivés de spécialités du soufre. Une des unités du site de Lacq a un processus de fabrication qui émet des oxydes d'azote (NOx) et du protoxyde d'azote (N2O). Le N2O étant un gaz à effet de serre (environ 300 fois plus impactant que le CO2), le projet[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Édito] : Les prémices d’une réindustrialisation

[Édito] : Les prémices d’une réindustrialisation

Toute notre industrie était sous le feu des projecteurs avec la tenue à Lyon du salon Global Industrie, du 6 au 9 septembre 2021. Après l’annulation de l’édition 2020, pour cause de coronavirus, le salon[…]

14/09/2021 | France Relance
Seqens va redémarrer la production de paracétamol à Roussillon

Seqens va redémarrer la production de paracétamol à Roussillon

Novasep investit 6,1 M€ à Mourenx

Novasep investit 6,1 M€ à Mourenx

Skytech veut devenir le leader européen des plastiques techniques recyclés

Skytech veut devenir le leader européen des plastiques techniques recyclés

Plus d'articles