Nous suivre Info chimie

Le DoE soutient 6 projets à hauteur de 36 M$

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le ministère américain de l'énergie (DoE) va apporter 36 millions de dollars (25,4 M€) de fonds à 6 projets américains dans le domaine des biocarburants et de la bioproduction. Selon le DoE, ces projets permettront d'ouvrir la voie à des alternatives plus propres et à moindre coût que les carburants fossiles et de diversifier le portefeuille énergétique américain. Dans ce cadre, Genomatica sera soutenu à hauteur de 5 M$ pour son procédé de production de 1,4-butanédiol renouvelable (BDO). La société californienne collabore avec Tate et Lyle depuis mars (CPH n°544) pour le développement conjoint d'une unité pilote dans l'Illinois. Elle vient d'ailleurs d'annoncer le démarrage de production de BDO sur ce pilote. Le projet californien General Atomics sera, lui, financé à hauteur de 2 M$. Il se concentre sur les procédés de fermentation d'algues. Le Michigan Biotechnology Institute recevra 4,3 M$ pour son projet d'amélioration de procédés de pré-traitement. 9 M$ ont aussi été alloués à HCL Clean Tech qui va développer un procédé pilote pour améliorer le pré-traitement et la conversion des sucres en carburants. Le Texas Engineering Experiment Station recevra 2,3 M$ pour son procédé de pré-traitement de la biomasse cellulosique. Enfin Virent a obtenu 13,4 M$ pour développer un procédé de conversion de biomasse cellulosique en un mélange d'hydrocarbures pouvant être intégré au kérosène. Le DoE a indiqué que la répartition des fonds restants est encore en cours de négociations.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles