Nous suivre Info chimie

Le fonds Trian appelle à la réorganisation de DuPont

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le fonds américain Trian Fund Management, qui détient environ 2,5 % du capital de DuPont et ce qui en fait à ce titre l'un des principaux actionnaires, appelle à une réorganisation profonde du géant de la chimie américaine.

Trian estime que la séparation envisagée de la division Performance Chemicals appelée à évoluer en 2015 en solo et la cession des revêtements de performance à Carlyle en 2012, qui avait abouti à la création d'Axalta Coating Systems, ont été de bonnes idées mais qu'il faudrait aller plus loin. DuPont devrait sans attendre se scinder plus largement en deux entités. Avec d'un côté ses activités de forte croissance, en l'occurrence les divisions Agriculture, Nutrition et santé, et Biosciences industrielles, et de l'autre ses activités plus cycliques comme Matériaux de performance, Sécurité et protection, Electronique et communications. Trian ambitionne que cette scission permettrait de doubler la valeur de l'action DuPont en trois ans. Le fonds veut mettre fin au « conglomérat DuPont », car il entrevoit l'élimination de 2 à 4 milliards de dollars de dépenses corporate par an.

Parmi les autres principaux maux du groupe dans sa forme actuelle, Trian assure qu'il souffrirait d'une diversité trop complexe du portefeuille, laquelle ne maximise pas suffisamment les profits et complexifie toute stratégie de développement. Le fonds avance quelques exemples. Il estime que depuis l'acquisition de Danisco, le fleuron biotechnologique danois a vu sa croissance organique réduite d'un tiers et ses marges divisées par deux. Qu'à l'inverse, l'Ebitda d'Axalta a plus que doublé aujourd'hui par rapport au niveau publié lors de la cession. Ce qui signifierait que les activités en croissance sont étouffées par le poids de la holding. Enfin, dans les grandes lignes, Trian estime que la rentabilité ne cesse de décliner. Selon ses calculs, l'action de DuPont a perdu 21 % de sa valeur depuis 1998. Et ce dans un « contexte perpétuel de transformation » qui a conduit le groupe a acquérir des activités générant des chiffres d'affaires de 16 Mrds $ tandis qu'il a cédé sur la même période des activités qui en généraient plus de 40 Mrds $.

Trian a indiqué qu'il discutait discrètement depuis plus d'un an avec le comité exécutif et le management de DuPont pour faire valoir ses idées stratégiques. Mais sans succès. Il a donc rendu public son mécontentement et adressé une missive à tous les actionnaires pour présenter sa stratégie prometteuse. De son côté, DuPont s'est dit ouvert à toute communication avec ses actionnaires, et évoque un discours constructif avec Trian. Mais le comité exécutif et le management de DuPont ont réaffirmé leur confiance dans la stratégie actuelle. Ils font valoir une gestion disciplinée qui a permis de renforcer la caractéristique scientifique du groupe et permis d'affûter son portefeuille. Et que depuis fin 2008, le retour aux investisseurs s'est élevé à 220 % alors qu'il a été seulement de 140 % pour l'index S&P 500 qui regroupe 500 grandes sociétés cotées aux États-Unis.

Cet hiver, l'autre géant américain Dow avait lui aussi réaffirmé ses choix stratégiques malgré les pressions exercées depuis plusieurs mois par le fonds Third Point.

Un plan d'investissement de 100 M$ au Texas

DuPont a annoncé un plan d'investissement de plus de 100 millions de dollars dans des unités de matériaux de haute performance au Texas (États-Unis). Ce plan sera déployé sur 3 à 4 ans, même si un tiers devrait être engagé avant la fin 2015. Le groupe souhaite renforcer ses productions de résines de spécialités (grade spéciaux d'EVA, copolymères éthylène) destinées aux marchés de l'industrie et de la grande consommation. DuPont cible surtout les marchés de l'emballage agroalimentaire, les matériaux pour des véhicules moins consommateurs en carburant, les matériaux et solutions plus durables pour la couverture des bâtiments, ou encore les solutions plus performantes pour le verre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Résultats semestriels : Arkema fier de ses performances

Résultats semestriels : Arkema fier de ses performances

Le groupe français Arkema vient de publier les résultats de son premier semestre. Il réalise un chiffre d’affaire de 2,4 milliards d’euros, soit une augmentation de 26 % par rapport à l’année[…]

30/07/2021 | RésultatsActualités
Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Résultats : La production européenne retrouve son niveau prépandémie

Résultats : La production européenne retrouve son niveau prépandémie

La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

Plus d'articles