Nous suivre Info chimie

Le Français Diana passe sous pavillon allemand

A.F.

Symrise, un spécialiste allemand des arômes, fragrances et ingrédients actifs, propose 1,3 milliard d'euros pour reprendre son homologue français Diana. L'opération devrait être clôturée au troisième trimestre 2014.

Le regroupement des deux sociétés donnerait naissance à un groupe pesant 2,3 milliards d'euros de ventes (pro-forma) et une marge d'Ebitda de plus de 20 %. Basé à Vannes (Morbihan), Diana est spécialisé dans les arômes et les solutions nutritionnelles. La société est organisée en trois divisions. La première est dédiée à l'alimentation humaine et la deuxième à l'alimentation animale. La troisième se concentre sur de nouvelles activités à fort potentiel de croissance, comme l'aquaculture et la culture cellulaire végétale. D'un effectif de 2 000 salariés, Diana a un pied dans 23 pays aux quatre coins de la planète. Elle possède 29 sites industriels, dont huit implantés en France et plus précisément à Antrain (Ille-et-Vilaine), Berric (Morbihan), Chacé (Maine-et-Loire), Cossé-Le-Vivien (Mayenne), Villers-les-Pots (Côte-d'Or), Pleucadeuc (Morbihan, deux usines) et Elven (Morbihan). Elle compte aussi une vingtaine de bureaux commerciaux et une dizaine de centres de recherche et développement. En 2013, le groupe tricolore a généré un chiffre d'affaires de 425 millions d'euros et une marge d'Ebitda d'environ 21 %.

De son côté, Symrise a dégagé des ventes de 1,8 Mrd € en 2013. Le groupe se revendique comme l'un des quatre plus importants acteurs mondiaux du marché des arômes et parfums. Ses produits sont utilisés dans le secteur des parfums, des cosmétiques, des aliments et boissons, de la pharmacie et des compléments alimentaires. Le siège social de Symrise se situe à Holzminden, en Allemagne, et le groupe est présent dans plus de 35 pays en Europe, Moyen-Orient, Asie, États-Unis et Amérique latine. Fin 2013, il employait 5 959 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Accident chimique sur l’unité d’acétyles de LyondellBasell aux États-Unis

Accident chimique sur l’unité d’acétyles de LyondellBasell aux États-Unis

Selon notre confère Chemical week, deux membres du personnel de l’unité d’acétyles de La Porte (Texas, États-Unis) du groupe LyondellBasell sont décédés à la suite d’un[…]

Résultats semestriels : Clariant en forme

Résultats semestriels : Clariant en forme

Résultats semestriels : Arkema fier de ses performances

Résultats semestriels : Arkema fier de ses performances

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Plus d'articles