Nous suivre Info chimie

Le FSI investit 50 M€ dans Siclaé

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) va investir 50 millions d'euros dans le groupe agri-industriel Siclaé, spécialisé dans la transformation et la valorisation des céréales, détenu par cinq coopératives du nord-est de la France. Siclaé, qui conserve une très forte implantation régionale dans le nord-est de la France avec notamment un centre de R&D au sein d'un pôle de compétitivité à Pomacle (Champagne-Ardenne), s'est développé rapidement à l'international. Il dispose aujourd'hui de 76 sites de production dans 17 pays. Le groupe emploie 6 250 personnes, dont 4 500 en France. Ce fort développement international a notamment séduit le FSI. Ce dernier deviendra, aux côtés des coopératives agricoles, de leurs adhérents et des salariés, un actionnaire significatif de Siclaé et sera représenté au Conseil de surveillance de Siclaé. L'investissement du FSI permettra de financer des acquisitions ciblées.

Siclaé a multiplié son chiffre d'affaires par trois depuis sa création en 2005 et a réalisé sur l'exercice 2009-2010 un chiffre d'affaires de 1,64 milliard d'euros. Ses principales filiales sont Malteurop (malteur), NutriXo (meunerie), Chamtor (spécialiste de l'amidonnerie-glucoserie), Champagne Maïs (transformateurs de maïs), Nestal (nutrition animale), et ARD (recherche agro-industrielle). A ces filiales s'ajoutent des participations dans Ineos Champlor et LMT Oléagineux, deux sociétés spécialisées dans les bioénergies. Créée en février 2009, Ineos Champlor est née de l'alliance de Champagne Céréales, Nouricia et EMC2, avec le chimiste britannique Ineos Industries dans le domaine de la trituration de la graine de colza et de la production de biodiesel. Ineos Champlor a construit sur le site d'Ineos à Baleycourt dans la Meuse une usine de traitement de 400 000 tonnes de colza par an (CPH n°404). LMT Oléagineux dispose d'une usine de trituration du Mériot (Aube), démarrée en septembre 2007, qui traite 800 000 tonnes de graines de colza pour produire 250 000 tonnes de biodiesel, 560 000 tonnes de tourteaux et 420 000 tonnes d'huile brute par an (CPH n°455).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles