Nous suivre Info chimie

Le Golfe en pleine dynamique

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Le Golfe en pleine dynamique

© Sabic

Il conviendra sans doute de tempérer avec le bilan 2018, au regard de la conjoncture moins dynamique et de la volatilité du prix du pétrole. Mais le bilan 2017 de l'industrie chimique du Gulf Cooperation Council (GCC), présenté lors du 13e forum de la Gulf Petrochemicals and Chemicals Association (GPCA), à Dubaï, (Émirats Arabes Unis) fin novembre, affiche de très bonnes performances pour la chimie de la région. Entre 2016 et 2017, le chiffre d'affaires a bondi de 17 %, atteignant 84,2 milliards de dollars (près de 74 Mrds €). Soit la plus forte croissance enregistrée depuis 2011, alors que le GCC avait subi deux années consécutives de contraction (CPH n°824). Les ventes de la chimie de l'Arabie saoudite et des Émirats Arabes Unis ont tiré la croissance, avec des progressions respectives de 19 % et de 17 % sur un an. En termes de capacités de production, celles-ci ont augmenté de 7 % en glissement annuel, pour atteindre un total installé de 166,8 millions de tonnes par an. Les chiffres 2018 évoquent déjà un total de 170,9 Mt/an. Hors du Moyen-Orient, les capacités des producteurs du Golfe atteignent 18,6 Mt/an, réparties en l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Asie.

Au niveau des perspectives, le GCC estime qu'au cours des dix prochaines années, une vingtaine de nouveaux produits chimiques seront fabriqués dans le Golfe, grâce à la stratégie de diversification menée par quasiment tous les acteurs de la région. Ce qui devrait largement augmenter la puissance de l'industrie chimique locale.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito Plan de relance] : la chimie et la pharma aux aguets

[Édito Plan de relance] : la chimie et la pharma aux aguets

Le plan de relance de l'économie française est encore en cours de préparation. Cependant, on sait qu’il mobilisera 100 milliards d’euros sur deux ans. Un montant à mettre en regard du plan de relance[…]

24/07/2020 | Edito Hebdo
BASF plonge dans le rouge au deuxième trimestre

BASF plonge dans le rouge au deuxième trimestre

France Chimie : L'industrie chimique tributaire d'un redémarrage en aval

France Chimie : L'industrie chimique tributaire d'un redémarrage en aval

Solvay réduit de 20% ses effectifs dans les composites

Solvay réduit de 20% ses effectifs dans les composites

Plus d'articles