Nous suivre Info chimie

Le laboratoire d'Hydro-Québec inauguré en Aquitaine

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

SCE France, filiale intégrale du spécialiste québécois de l'énergie électrique Hydro-Québec, a été inaugurée, début décembre, au sein de la plateforme Chemstart'Up à Lacq (Pyrénées-Atlantiques). Il s'agit du premier laboratoire que le groupe implante en dehors du Canada. SCE France, qui recense 7 salariés, doit se poser comme la base mondiale d'Hydro-Québec pour le développement de technologies de batteries à base de phosphate de fer lithié. Elle a « pour mission de réaliser du transfert technologique réussi vers des industriels pour la fabrication de cellules et de poursuivre la recherche dans le domaine des nouveaux matériaux de batteries », précisent Hydro-Québec et la Région Nouvelle-Aquitaine. L'objectif est d'accompagner au mieux le « basculement vers une électrification massive des véhicules », entrevu pour 2025. Engagé dans ce projet mené aux côtés des autorités locales qui souhaitent le développement d'une filière régionale dans les batteries, Hydro-Québec a multiplié en Nouvelle-Aquitaine les partenariats publics et privés depuis quelques années. Notamment avec le groupe français Arkema, avec qui a été constitué un laboratoire commun à Lacq dans le domaine des nouveaux matériaux pour les batteries lithium-ion (CPH n°726).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rien n’arrête la valse mondiale. Des opérations de grandes envergures se sont poursuivies en 2019 à l’international, sans qu’il y ait vraiment de méga-fusions. En France, des opérations de plus[…]

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Plus d'articles