Nous suivre Info chimie

Le Parlement de l'UE contre le recyclage de plastiques contenant du DEHP

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Fin novembre, le Parlement européen en session plénière a voté en faveur d'un projet de résolution pour ne pas autoriser le recyclage de matières plastiques contenant du phtalate DEHP (Bis(2-éthyl hexyl) phtalate) pour la production de polychlorure de vinyle (PVC) souple destiné notamment à la production de chaussures ou de revêtements de sols. Et ce, en raison de la toxicité du DEHP pour la reproduction. Selon le texte du Parlement, il est « inacceptable de tolérer de nombreux cas potentiels d'infertilité masculine au seul motif de permettre aux entreprises de recyclage de PVC souple et aux utilisateurs en aval de réduire leurs coûts de production d'articles de faible valeur de façon à ce qu'ils puissent concurrencer les importateurs de produits de piètre qualité », et « le recyclage ne saurait justifier le fait de continuer à utiliser des substances héritées dont les déchets peuvent être dangereux ». Le parlement s'inquiète aussi du manque de garanties pour les travailleurs qui pourraient être exposés au DEHP dans le cadre de ces opérations de recyclage, et ne voit pas encore de « bénéfices socio-économiques de nature à l'emporter sur les risques liés à l'utilisation de la substance ». Ce projet de résolution fait suite à une proposition de la Commission européenne d'autoriser le recyclage de plastiques contenant du DEHP. Le Conseil des ministres aura à charge de voter sur cette proposition, mais en l'absence d'une majorité qualifiée, c'est la Commission qui prendra la décision définitive. Le Conseil européen des plastifiants et des intermédiaires (ECPI) s'est déclaré déçu par ce projet de résolution du Parlement. D'une part, l'ECPI indique que cette proposition de la Commission s'inscrit en adéquation avec les recommandations de l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) et en conformité avec le règlement Reach. D'autre part, l'ECPI s'inquiète que cette résolution puisse peser sur le recyclage en Europe qui représente 200 000 tonnes par an de PVC flexible. Le « PVC peut être recyclé sans perte de performance et avec un contrôle du risque pour la santé humaine et l'environnement. Les alternatives existantes sont l'incinération, l'enfouissement, ou l'exportation hors UE, qui conduisent à une réelle perte de matériaux valorisables pour l'économie de l'UE », juge aussi l'ECPI.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

European Plasticisers s’investit dans le recyclage du PVC

European Plasticisers s’investit dans le recyclage du PVC

European Plasticisers, l’organisation regroupant les producteurs de plastifiants européens, organisait le 26 et 27 novembre plusieurs visites d’usines afin de présenter ses engagements en faveur du recyclage et rappeler[…]

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

L’OGCI met en place des programmes CCUS

L’OGCI met en place des programmes CCUS

Des produits domestiques interdits à la vente en libre-service ?

Des produits domestiques interdits à la vente en libre-service ?

Plus d'articles