Nous suivre Info chimie

Le PET opaque dans la ligne de mire

J.C.
Le PET opaque dans la ligne de mire

L'augmentation de l'utilisation du polyéthylène téréphtalate (PET) opaque dans les contenants de liquides risque de se heurter très vite à des réglementations contraignantes. Cet automne, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) avait déjà alerté sur le problème, le PET opaque remplaçant de plus en plus le polyéthylène haute densité (PEhd) dans ce type d'emballages, en l'absence de valorisation en termes de recyclage (CPH n°782). Suite à une pétition de l'ONG Zero Waste réclamant l'instauration d'un malus « dissuasif et immédiat » et un étiquetage clair pour les consommateurs au sujet des bouteilles de lait fabriquées en PET opaque, le gouvernement s'est penché sur le problème. Début février, Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, s'est engagée à étudier la possibilité d'un malus. Les éco-organismes de collecte et de tri et les industriels ont été saisis pour collaborer au sein d'un groupe de travail et soumettre des propositions pour ce système de malus pour les bouteilles de lait dans les prochains jours. La possibilité d'une interdiction de mise sur le marché pour ce type de bouteille est par ailleurs envisagée tant que les solutions de tri et de recyclage ne seraient pas mises en oeuvre. Zero Waste France souhaite voir appliquer une modulation de l'éco-contribution aux industriels, et réclame la suppression des « fausses allégations environnementales affichées sur certaines bouteilles non recyclables ». En parallèle, l'organisme privé, mais agréé par l'État, Eco-Emballages, a présenté début février un plan d'actions, budgété à hauteur de 1,5 million d'euros pour 2017, afin de trouver des solutions avec les acteurs de la filière face à l'augmentation du PET opaque à recycler. Selon Eco-emballages, ce matériau s'est développé au début des années 2010 dans les secteurs de l'hygiène, du lait, des jus de fruit et du bricolage. Le PET opaque compte aujourd'hui pour 10 000 tonnes sur les 450 000 t de bouteilles et flacons mis sur le marché français chaque année, ce qui représenterait 3 % des bouteilles commercialisées.


 

Le problème du fin de cycle de vie


 

Ce matériau disposera de plusieurs avantages. Les bouteilles seraient ainsi 25 % plus légères que celles en PEhd. La quantité de plastique serait donc moindre pour la fabrication, et les procédés de production permettraient de réduire de 20 % la consommation d'eau et de 13 % la quantité d'énergie nécessaire. Entre autres. Le problème se situe en fin de cycle de vie. La plupart de ces bouteilles ne trouvent pas encore de débouchés de recyclage en France et en Europe. Un seul débouché serait identifié à ce jour. « Le PET opaque se recycle en mélange avec du PET coloré pour la production de fibres synthétiques, principal débouché des recycleurs, à condition de ne pas dépasser 15 % maximum. En 2016, le taux moyen d'emballages en PET opaque dans les balles de PET coloré est de 12 % mais avec des pointes allant au-delà de ce seuil », note Eco-Emballages. L'organisme prône de trouver des solutions pour minimiser les taux d'opacifiants dans les emballages et de développer des « débouchés propres au PET opaque afin d'accompagner sa croissance ». Le plan d'action d'Eco-Emballages se décline en trois axes. En premier lieu, est visée la collaboration avec les conditionneurs et les fournisseurs d'emballages pour réduire les taux d'opacifiants. Un appel à projets doit être lancé et les travaux seraient financés à 50 % par Eco-Emballages. Deuxièmement, le plan doit trouver les moyens d'aider « les recycleurs à gérer les excédents actuels, à améliorer les process et augmenter le seuil d'intégration du PET opaque ». Enfin, il faudrait identifier d'autres débouchés. Eco-Emballages a mené une étude en 2016 avec le CRITT Polymères Picardie, qui aurait déterminé un « potentiel intéressant » de recyclage « dans des produits moussés, des plaques, des panneaux, des profilés et des pièces injectées qui pourraient être utilisés par les secteurs BTP, énergie et automobile ». Le projet se poursuivra cette année et le lancement d'un appel à projets pour une validation au niveau industriel est envisagé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Gaz à effet de serre : La Commission européenne veut réduire ses émissions de 55 %

Gaz à effet de serre : La Commission européenne veut réduire ses émissions de 55 %

La Commission européenne a présenté le 18 septembre son plan cible pour le climat 2030 dans lequel elle vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’Union[…]

Euro Chlor lance son plan pour 2050

Euro Chlor lance son plan pour 2050

Glyphosate : Bayer fait appel du verdict concernant le RoundUp

Glyphosate : Bayer fait appel du verdict concernant le RoundUp

Batterie : LG Chem gagne une action en justice contre SK Innovation

Batterie : LG Chem gagne une action en justice contre SK Innovation

Plus d'articles