Nous suivre Info chimie

abonné

Le procédé ChemCycling de BASF marche aussi avec du caoutchouc

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Le procédé ChemCycling de BASF marche aussi avec du caoutchouc

© TUZSON TURJANYI

Dans le cadre de son projet ChemCycling, démarré en 2018, qui s’est concentré au départ sur le retraitement de déchets plastiques post-consommation, le géant de la chimie BASF a signé un accord d'approvisionnement avec la société hongroise New Energy. Celle-ci doit lui fournir jusqu'à 4 000 tonnes par an d'huile de pyrolyse dérivée de pneus usagés. Tout comme l’huile de pyrolyse dérivée de déchets plastiques, cette huile de pyrolyse dérivée du caoutchouc a pu prouver son efficacité en tant que matière première pour le site de production intégré (Verbund) de BASF à Ludwigshafen, en Allemagne. Elle peut ainsi remplacer du naphta, ressource fossile utilisée pour alimenter le vapocraqueur qui fournit le site en éthylène et autres oléfines.

« Jusqu'à présent,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Extraction végétale : Mérieux entre au capital de Plantex

Extraction végétale : Mérieux entre au capital de Plantex

La société de gestion dédiée aux investissements en capital dans le domaine de la santé et de la nutrition Mérieux Equity Partners (MxEP) a annoncé une prise de participation majoritaire au[…]

12/01/2021 | Biosourcé
Global Bioenergies étend sa ligne de financements avec Kepler Cheuvreux

Global Bioenergies étend sa ligne de financements avec Kepler Cheuvreux

Cosmétique : TechnicoFlor analyse la biodégradabilité des parfums

Cosmétique : TechnicoFlor analyse la biodégradabilité des parfums

Fermentalg et Suez créent une coentreprise pour la valorisation du CO2

Fermentalg et Suez créent une coentreprise pour la valorisation du CO2

Plus d'articles