Nous suivre Info chimie

Le projet BioMA+ de Global Bioenergies pas menacé par la baisse du prix du pétrole

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

Le procédé de production d'isobutène biosourcé par voie fermentaire de Global Bioenergies serait concurrentiel « sur certains marchés spécifiques correspondant à plusieurs usines, dès 50 $ par baril » vient d'annoncer Marc Delcourt, président de la société. Aussi le dirigeant estime que le contexte actuel d'un pétrole à bas coût n'affecte les fondamentaux de son entreprise ni à court ni à moyen terme. Et ce d'autant plus que l'échelle commerciale est prévue en 2017-2018. À cet horizon, le marché du pétrole aura vraisemblablement retrouvé son équilibre, alors que l'offre est aujourd'hui en large excédant par rapport à la demande. Pour l'heure, son projet BioMA+, financé par le programme Investissements d'Avenir et portant sur la définition d'une filière de conversion de végétaux en acide méthacrylique, en passant par l'isobutène, avance selon son calendrier. Une étape clé vient d'être franchie, déclenchant un versement de 1,7 M€ de l'Ademe, correspondant pour un tiers à une subvention, et pour les deux autres tiers à une avance remboursable. Rappelons que ce programme annoncé en 2013 représente un financement de 5,2 M€ dans le cadre d'un consortium réunissant Arkema et le CNRS autour de Global Bionergies.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Accident chimique sur l’unité d’acétyles de LyondellBasell aux États-Unis

Accident chimique sur l’unité d’acétyles de LyondellBasell aux États-Unis

Selon notre confère Chemical week, deux membres du personnel de l’unité d’acétyles de La Porte (Texas, États-Unis) du groupe LyondellBasell sont décédés à la suite d’un[…]

Résultats semestriels : Clariant en forme

Résultats semestriels : Clariant en forme

Résultats semestriels : Arkema fier de ses performances

Résultats semestriels : Arkema fier de ses performances

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Plus d'articles