Nous suivre Info chimie

abonné

[Édito] : Le récit des 100 ans de France Chimie

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
[Édito] : Le récit des 100 ans de France Chimie

© France Chimie

France Chimie a fêté ses 100 ans, le 20 octobre 2021 À cette occasion, l’organisation professionnelle a réuni, salle Pleyel, à Paris, un millier de personnes, dont 300 jeunes lycéens et étudiants. Modestement, celle qui s’appelait encore l’UIC en 2018, ne s’est pas mise en avant. Pourtant, lors de son long parcours, France Chimie a forcément été le témoin de la construction de toute l’industrie chimique moderne. Elle a vu apparaître les matières plastiques et tant de produits chimiques qui sont devenus indispensables à notre quotidien. Un âge d’or peut-être révolu, alors que la biotech, avec toute sa puissance technologique héritée du décryptage du génome et de sa modification, se profile à l’horizon.

Si France Chimie s’est éclipsée, c’est pour laisser plus d’espace à ses adhérents. Ils ont évoqué les grandes innovations à venir, notamment dans leur contribution aux enjeux de santé ou du développement durable. Des discours calibrés pour les jeunes massivement représentés, alors qu’ils ont pourtant leur manifestation, le Village de la chimie. Mais l’industrie chimique a besoin d’attirer des talents. « D’ici à cinq ans, nous allons recruter plus de 120 000 nouveaux talents et augmenter de 30 % le nombre d’alternants passant de 6 000 alternants engagés par an à 7 800 », a expliqué Luc Benoit-Cattin, président de France Chimie.

De ce fait, peu de découvertes pour le public d’industriels plus éclairé, qui a toutefois pu apprécier les bouffées d’optimisme envoyées par le président. Ce dernier ne s’est pas attardé sur les grands mantras de l’industrie chimique, à part pour évoquer brièvement une réglementation française et européenne trop pesante. « Nous soutenons le Green Deal européen, mais nous attendons des règles claires pour lutter contre le dumping environnemental. L’Europe a le cadre réglementaire le plus strict, il ne faut pas que ce soit au détriment de la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Encore quelques places pour participer à l’Accélérateur chimie-plasturgie

Encore quelques places pour participer à l’Accélérateur chimie-plasturgie

Vous dirigez une entreprise de la chimie ou de la plasturgie de plus de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, ayant plus de 10 collaborateurs et au moins trois ans d’existence ; vous disposez d’un fort potentiel de[…]

02/11/2021 | AdemeFrance-Chimie
[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

La chimie en France va rebondir de 6 à 7 % en 2021

La chimie en France va rebondir de 6 à 7 % en 2021

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles