Nous suivre Info chimie

Le Royaume-Uni contre les microbilles dans les produits de soins

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le gouvernement britannique ambitionne d'interdire les microbilles plastiques dans la composition des produits cosmétiques et des produits de soins. Selon une note du ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales, publiée le 3 septembre, une consultation va être lancée dès cette année auprès des industriels, des groupes environnementaux et des diverses parties concernées pour déterminer comment et quand l'interdiction pourrait être mise en place. La volonté est de changer la donne législative sur ce sujet dès 2017. L'objectif de cette initiative est de limiter les déchets plastiques polluant les océans. Le ministère explique que chaque année des « milliards de minuscules billes finissent dans les mers depuis leurs utilisations dans les produits exfoliants, les dentifrices et les gels douche. Ces billes s'accumulent dans l'environnement marin et peuvent être ingérées par la faune marine, comme les poissons et les crustacés ». La volonté d'interdire ces microbilles de plastiques dans les produits de soin pourrait également s'étendre à d'autres secteurs puisque le gouvernement britannique a aussi lancé des études sur l'impact environnemental des microbilles plastiques utilisées dans d'autres domaines comme les produits de nettoyage et les détergents industriels. Les microfibres sont également un sujet potentiel d'étude.

Selon le ministère, des alternatives naturelles aux microbilles plastiques existent et sont examinées, comme les coques de noix, le sel ou le sucre, éléments qui pourraient présenter les mêmes propriétés exfoliantes, mais sans danger pour l'environnement. D'ores et déjà, 25 entreprises de cosmétiques et de produits de soin au Royaume-Uni auraient engagé des mesures pour graduellement faire disparaître les microbilles de leurs produits.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles