Nous suivre Info chimie

Le site de Petroplus emporté par la liquidation de la raffinerie

Akela Sophia

Sujets relatifs :

, ,

Le tribunal de commerce de Rouen en Seine-Maritime a scellé le 16 avril le sort définitif de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (450 salariés) en prononçant la liquidation judiciaire. Le tribunal a refusé, faute de garanties suffisantes pour le financement et l'approvisionnement de la raffinerie, les deux dernières offres de reprise présentées, l'une par le groupe panaméen NetOil, l'autre par le groupe libyen Murzuq Oil. Cela signifie aussi que la France perd un site de production d'huiles, attaché à cette raffinerie pour le compte de Shell. Mais les dés sont-ils vraiment jetés ? Depuis une loi de 2005, un repreneur potentiel peut toujours déposer, après la liquidation d'une entreprise, une offre de reprise au liquidateur judiciaire. Ce que va faire Murzuq Oil. Estimant avoir été malmené par le tribunal, et parti mécontent, le p-dg du groupe, Mabrouck Jomode Elie Getty, a annoncé le 17 avril qu'il allait déposer un nouveau dossier de reprise. Or ce dossier comprend la relance, dès 2014, de la production d'huiles sur le site. Le premier investissement prévu, 150 millions d'euros pour un « grand arrêt » indispensable à la relance du site, intègre aussi la remise en état des installations d'huiles. « Nous voulons relancer cette production qui est rentable », précise le p-dg. « Mais pour cela nous souhaitons la collaboration de Shell, dont les ingénieurs maîtrisent les technologies et l'ingénierie de la raffinerie puisqu'ils l'ont toujours supervisée ». Le p-dg, dont l'offre de reprise repose peu ou prou sur un donnant donnant, en l'occurrence des « échanges de technologies vers la Libye contre argent et pétrole », ajoute qu'il recherche un grand groupe pétrolier partenaire pour fabriquer aussi des huiles en Libye.

De son côté, l'intersyndicale a demandé au préfet « d'abandonner toute exploitation de stockage sur le site, car si demain la raffinerie est transformée en stockage de produits finis, cela condamnera un peu plus la pétrochimie française ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles