Nous suivre Info chimie

Lenzing suspend son projet d'extension américain de fibres lyocell

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

C'est un coup d'arrêt pour un projet d'un potentiel de 275 millions d'euros. Lenzing a annoncé, fin septembre, sa décision de stopper temporairement son projet de renforcement capacitaire en fibres lyocell, des fibres de spécialités dérivées de cellulose, sur son site américain de Mobile en Alabama. Ce projet avait été dévoilé, fin 2016, et consistait à construire une unité additionnelle de 90 000 tonnes par an sur le site qui en détient déjà 50 000 t/an. La mise en service était programmée pour la fin 2019 (CPH n°785). Mais le groupe autrichien spécialiste des fibres a revu sa copie. Lenzing cite plusieurs facteurs ayant conduit à la suspension du projet. En premier lieu, il s'inquiète de la possibilité de barrières douanières graduellement trop imposantes dans le contexte de guerre commerciale actuelle. Secundo, Lenzing s'inquiète de la vigueur actuelle du marché américain du travail, qui conduit à des augmentations des coûts de construction. Dans ces conditions, le chimiste autrichien estime que le profil risque du projet est devenu bien plus important. Cette décision n'est pas irrévocable, mais elle exclut tout renforcement capacitaire avant 2020 sur le sol américain. En parallèle, Lenzing indique qu'il se concentrera davantage sur son projet thaïlandais. L'an dernier, il avait annoncé réfléchir à un potentiel complexe de fibres lyocell de 100 000 t/an à Prachinburi, près de Bangkok (CPH n°808).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La construction de l’usine de Wacker en Corée est complétée

La construction de l’usine de Wacker en Corée est complétée

La production d’un nouveau spray dryer permettant la fabrication de poudres de polymères dispersibles a commencé sur la nouvelle usine de Wacker à Ulsan, en Corée du Sud. D’une capacité de[…]

06/09/2019 | Corée du SudSpécialités
Ineos finalise l'acquisition des composites d’Ashland

Ineos finalise l'acquisition des composites d’Ashland

BASF construit une usine en Chine sous la marque Chemetall

BASF construit une usine en Chine sous la marque Chemetall

Biocontrôle : le Français M2i lève 60 M€

Biocontrôle : le Français M2i lève 60 M€

Plus d'articles