Nous suivre Info chimie

Dispersion VAE : Les clés du succès expliquées par Celanese

Sylvie Latieule
Dispersion VAE : Les clés du succès expliquées par Celanese

© DR

En France, une peinture intérieure sur cinq est formulée à base d'une dispersion VAE. Pourtant, cette technologie reste encore peu connue des formulateurs français, alors qu'elle est majoritairement utilisée dans d'autres pays d'Europe. Dans cet article, nous mettons en lumière les avantages techniques des VAEs et vous prodiguons des conseils de formulation permettant l'optimisation de leurs performances, aussi bien pour des applications en intérieur qu'en extérieur. Article proposé par Celanese.

Les peintures formulées à base d'une dispersion VAE sont encore peu utilisées par les formulateurs français. Pourtant, elles présentent de nombreux avantages techniques.

Peinture intérieure à faible COV : La TMFF des VAEs, intrinsèquement de 0 °C, permet de formuler des peintures sans solvant ou coalescent. Les émissions détectables après 28 jours sont bien en dessous de la limite de 1 000 g/m3, requise par le Décret Français A +. Même après 7 jours, les émissions de COV sont en dessous des prérequis et permettent d'obtenir des labels tel que le TÜV-Süd.

Excellente résistance à l'abrasion humide : Les VAEs ont une caractéristique unique appelée « hydro-plastification ». Grâce à la nature hydrophile du polymère, l'eau agit comme un agent de coalescence pendant la formation du film. Ainsi, avec des polymères à basses TMFF destinés à la formulation de peintures bas COV, la technologie VAE conserve une Tg bien supérieure comparée aux autres chimies (versus SA) (fig. 1).

Cette Tg considérablement haute des VAEs confère une meilleure dureté au film et apporte ainsi une meilleure résistance à l'abrasion humide qu'avec des SA souples (fig. 2).

Meilleur pouvoir couvrant pour les hautes CPV : Les VAEs sont stabilisées avec des colloïdes protecteurs qui créent de l'espace entre les pigments et les charges, impactant ainsi directement et positivement le pouvoir couvrant des peintures intérieures à haute CPV. Le remplacement des dispersions SA par des VAEs permet ainsi aux formulateurs de peintures de réduire la teneur en TiO2, tout en maintenant un même pouvoir couvrant, et donc de faire des économies substantielles sur les coûts formules (fig. 3).

Excellente rétention des couleurs : Les VAEs font aussi preuve d'une excellente rétention des couleurs pour toute la gamme de teintes, aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Les VAEs offrent de bien meilleurs résultats que les SA après exposition, en particulier avec des pigments sensibles aux UV.

Dans ce contexte, comment formuler les VAEs ? La technologie VAE se différencie de celle des SA sur de nombreux aspects, telles l'hydrophobicité, la stabilisation, la taille des particules... Ces deux chimies totalement différentes requièrent d'ajuster certains paramètres et de sélectionner les ingrédients adaptés à la technologie du liant.

C'est ainsi qu'il faut choisir le bon couple liant/épaississant. Pour obtenir de bonnes propriétés rhéologiques et applicatives, Celanese recommande fortement l'utilisation d'épaississants cellulosiques en combinaison avec des épaississants type PU ou/et acrylique. Des formules d'orientations et des recommandations d'épaississants sont disponibles sur simple demande. Le pH doit également être ajusté de façon adéquate. Du fait de leur nature chimique, les VAEs ont un pH acide, typiquement entre 4 - 6. Aussi, Celanese recommande d'ajuster le pH des formules de peintures à base de VAEs entre 8,0 - 8,5 et non pas entre 8 - 9 comme classiquement pratiqué avec les SA.

Glossaire

VAE : Acétate de Vinyle Éthylène

TMFF : Température Minimale de Formation de Film

CPV : Concentration Pigmentaire Volumique

SA : Styrène-Acrylique

Tg : Température de transition vitreuse

TiO2 : Dioxyde de titane

COV : Composé Organique Volatile

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF produit plus d’additifs pour revêtements à Nanjing

BASF produit plus d’additifs pour revêtements à Nanjing

BASF a augmenté sa capacité de production d'additifs pour revêtements sur son site de Nanjing, en Chine. Par le biais d’une nouvelle installation, le groupe allemand produira localement des agents de dispersion de[…]

24/11/2020 | RevêtementsPeintures
Peintures : AkzoNobel acquiert une activité de l’Espagnol Titan

Peintures : AkzoNobel acquiert une activité de l’Espagnol Titan

R-M associe peinture et technologie dans les carrosseries

R-M associe peinture et technologie dans les carrosseries

Copolymères VAE : Wacker investit 100 M$ à Nanjing

Copolymères VAE : Wacker investit 100 M$ à Nanjing

Plus d'articles