Nous suivre Info chimie

Les composites de TenCate chez Toray

Julien Cottineau

L'opération est valorisée à 930 millions d'euros. C'est ce qu'offre Toray pour s'emparer de TenCate Advanced Composites, la branche matériaux composites en fibres de carbone du groupe néerlandais Koninklijke Ten Cate. Soit une très belle valorisation pour une entité de 750 salariés qui a généré, en 2017, un chiffre d'affaires de 197 M€. Mais pour Toray, cela semble valoir la peine d'enchérir fort. Comptant déjà parmi les géants mondiaux des composites en fibre de carbone, le groupe japonais entend affiner sa présence, ses technologies et ses capacités dans le domaine. TenCate Advanced Composites est une pépite à ses yeux, notamment pour les applications aéronautiques, axe hautement stratégique et fer de lance du développement des composites en fibre de carbone de Toray. Or, sur ce créneau, Toray manque encore de cartouches. Le groupe japonais n'a pas ménagé ses efforts ces dernières années pour se muscler dans le secteur. En France, il avait notamment investi 100 M€ entre 2012 et 2014 pour bâtir une usine de polyacrylonitrile (PAN) à Lacq (Pyrénées-Atlantiques), précurseur essentiel pour ses fibres de carbone (CPH n°599). Surtout, il a signé, en 2015, un faramineux contrat de plus de 11 Mrds $ avec Boeing, pour assurer la fourniture de matériaux en fibre de carbone au géant américain de l'aéronautique (CPH n°738). Un contrat qui a conduit Toray, depuis, à engager des projets de renforcement capacitaire, notamment sur le sol américain. Mais malgré tout, ce n'est pas suffisant. Le groupe japonais explique que pour les applications aéronautiques, il se trouve « confronté au challenge d'un développement technologique plus avancé dans divers domaines, en particulier celui des pré-imprégnés thermoplastiques, en plus des pré-imprégnés existants et thermodurcissables ». Une exigence renforcée par le développement et la demande en avions de nouvelle génération, plus légers et donc moins gourmands en kérosène. TenCate doit pouvoir combler ce manque technologique.
 

Cet acteur néerlandais, fondé en 1972, est un spécialiste des composites thermoplastiques et thermodurcissables avancés pour les applications dans l'aéronautique, l'aérospatial, mais aussi les communications et les marchés industriels de haute performance. Il est également présenté comme un des leaders mondiaux des matériaux intermédiaires en fibre de carbone utilisant des résines thermoplastiques. Toray voit ainsi en TenCate un complément particulièrement stratégique pour ses activités dans les composites. Cerise sur le gâteau, TenCate dispose d'implantations industrielles bien placées sur le globe. En Europe, il produit à Nijverdal, aux Pays-Bas et à Nottingham, au Royaume-Uni, et dispose d'un bureau commercial à Toulouse (Haute-Garonne). En Amérique du Nord, il dénombre quatre usines : à Burlington, au Canada, et à Camarilo, Morgan Hill et Fairfield, toutes les trois en Californie (États-Unis). Enfin, il détient une usine à Guangzhou et un bureau commercial à Pékin, en Chine. De son côté, TenCate semble voir d'un très bon oeil la prise en mains de son destin par Toray. D'une part, car le groupe japonais se pose d'emblée comme une source sécurisée pour les approvisionnements en fibre de carbone. D'autre part, car Toray affiche la ferme volonté d'investir et de développer les activités du Néerlandais. À ce stade toutefois, l'accord n'est pas encore entièrement conclu. Toray espère une signature définitive au cours de ce mois de mars 2018 mais doit se plier aux dispositions légales aux Pays-Bas et à la finalisation d'un processus de consultation auprès du comité d'entreprise de TenCate. Après l'accord, la transaction pourrait être achevée au cours du second semestre 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Méthanol : Perstorp envisage une unité en Suède

Méthanol : Perstorp envisage une unité en Suède

Le chimiste de spécialités Perstorp a développé un procédé de production de méthanol à partir d’une grande variété de flux de déchets et d’hydrogène[…]

25/11/2020 | AlcoolsPerstorp
Ammoniac : Koch Fertilizer augmente ses capacités de production

Ammoniac : Koch Fertilizer augmente ses capacités de production

Polyamides : Invista finalise l’extension d’une unité à Shanghai

Polyamides : Invista finalise l’extension d’une unité à Shanghai

Fluoropolymères : Arkema va mettre en service une unité en Chine

Fluoropolymères : Arkema va mettre en service une unité en Chine

Plus d'articles