Nous suivre Info chimie

Exclusif

Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

© Nippon Paint

Crise du Covid oblige, l’année 2020 ne sera pas un grand cru pour les opérations de fusion et d’acquisition qui sont restées assez timides. Voici néanmoins le Top 10 des opérations relayées dans notre publication.

1) Peintures : Wuthelam injecte plus de 12 Mrds $ dans Nippon Paint

Partenaires de très longue date, le groupe japonais Nippon Paint et le Singapourien Wuthelam ont signé un accord de 1 285 billions de yens (12,2 Mrds $). Il va permettre au groupe singapourien, propriété du milliardaire Goh Cheng Liang, de faire passer sa participation de 39 % à 60 % dans le groupe nippon. C’est l’une des plus grosses transactions réalisées en Asie, l’an dernier.

2) Pétrochimie : BP cède ses actifs à Ineos pour 5 Mrds $ 

Avec cette acquisition – principalement des aromatiques et des acétylés -, Ineos réunit à nouveau les principaux actifs pétrochimiques que BP possédait dans les années 2000. La capacité totale s’élève à 9,7 Mt/an de produits pétrochimiques.

3) Pétrochimie : OMV et Mubadala en négociation autour de Borealis

OMV et Mubadala négocient l’acquisition d’une part supplémentaire de 39 % dans Borealis par OMV, pour un prix d’achat de 4,68 milliards de dollars (4 Mrds €). La transaction potentielle, qui augmenterait la participation actuelle d’OMV dans Borealis de 36 % à 75 %, élargirait la chaîne de valeur d’OMV dans le secteur pétrochimique. La participation de Mubadala dans Borealis s’élèverait, après la clôture de la transaction potentielle, à 25 %.

4) Semi-conducteurs : Wacker sur le point de céder Siltronic à GlobalWafers

Le chimiste allemand Wacker discute avec l’entreprise asiatique GlobalWafers pour la cession de son entité Siltronic. Pour le convaincre, le spécialiste taïwanais des galettes de silicium est prêt à mettre 3,75 milliards d’euros sur la table. Cette opération permettrait de créer le n° 1 mondial des wafers.

5) Sels : K+S cède ses activités américaines pour 3,2 Mrds $

Le repreneur de cette activité de production de sels est un consortium constitué du fond Stone Canyon Industries Holdings (SCIH), Mark Demetree et de plusieurs filiales. K+S espère réduire sa dette de plus de deux milliards d’euros d’ici à la fin de l’année 2021.

6) Pétrochimie : LyondellBasell soulage Sasol à Lake Charles

Le Sud-Africain Sasol va encaisser deux milliards de dollars contre la cession de 50 % d’un nouveau vapocraqueur et d’unités de production de polyoléfines sur son site de Lake Charles en Louisiane. L’heureux bénéficiaire est le groupe américain LyondellBasell.

7) Ingrédients naturels : DRT passe sous capitaux suisses

Spécialiste des ingrédients naturels et renouvelables, produits à partir d’essence de térébenthine et de colophanes, et détenu à majorité par le fonds Ardian, DRT passe sous la coupe de Firmenich. Le groupe de 550 millions d’euros de chiffre d’affaires, en croissance de 5 à 10 % par an, avec un effectif de 1 500 personnes, fait l’objet d’une transaction à 1,7 Mrd € de source non confirmée.

8) Polymères : Daicel s’empare de Polyplastics pour 1,3 Mrd €

Le groupe japonais Daicel va prendre le contrôle à 100 % de la coentreprise qu’il formait avec Celanese. Cet investissement de 1,575 milliard de dollars (1,3 Mrd €) va permettre au chimiste nippon d’accélérer sa nouvelle orientation autour de la production de plastiques avancés.

9) Polymères : Arkema vend son activité MMA/PMMA à Trinseo
Le groupe français doit empocher plus d’un milliard d’euros avec la vente d’une filière complète de production de PMMA à Trinseo. Dès qu’il aura cédé cette activité de 510 M€ de chiffre d’affaires, Arkema réalisera 87 % de ses ventes dans les matériaux de spécialités. Son objectif est d’atteindre les 100 % d’ici à 2024.

10) Recyclage : RothCH s’empare de PureCycle Technologies 

Le fonds de capital-investissement Roth CH Acquisition débourse 1,2 milliard de dollars (environ 1 Mrd €) pour mettre la main sur PureCycle Technologies (PCT), expert de solutions de recyclage de polypropylène. L’opération, qui doit être finalisée au premier trimestre 2021, va aboutir à la création d’une entreprise cotée au Nasdaq.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF publie des résultats 2020 supérieurs aux attentes

BASF publie des résultats 2020 supérieurs aux attentes

BASF vient de publier des résultats 2020 préliminaires qui soulignent la bonne résistance du groupe face à la crise. Ils marquent un recul par rapport à 2019, tout en étant légèrement[…]

20/01/2021 | RésultatsConjoncture
[Édito] : L’abominable scénario de 2020

[Édito] : L’abominable scénario de 2020

Les dix articles les plus lus en 2020

Les dix articles les plus lus en 2020

Unilever choisit de devenir un groupe britannique

Unilever choisit de devenir un groupe britannique

Plus d'articles