Nous suivre Info chimie

Les emballages plastiques en perte de vitesse en France

L.H.

Sujets relatifs :

, ,
Les emballages plastiques en perte de vitesse en France

© Pixabay

En 2017, la production d'emballages plastiques rigides et souples a augmenté de 5 % dans l'Hexagone. Pour cette même année, le chiffre d'affaires total du secteur a été estimé à 8,1 milliards d'euros. Si ce chiffre témoigne d'un maintien de la croissance l'an dernier, les résultats pour 2018 ne s'annoncent pas aussi prometteurs. Les entreprises de l'emballage plastique et souple (Elipso) déplorent en effet un ralentissement de l'industrie française de l'emballage plastique depuis le début de l'année. Le chiffre d'affaires entre janvier et juin 2018 n'a augmenté que de 1,3 % sur un an. Ce qui marque déjà un essoufflement. Pour ce qui est des années qui suivront, deux amendements viennent assombrir l'avenir de la filière plastique. Le premier a déjà été adopté. Il stipule « qu'au plus tard le 1er janvier 2020, il est mis fin à la mise à disposition des "couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladiers et boîtes en matière plastique" ». Le second indique qu'« au plus tard le 1er janvier 2025, il est mis fin à l'utilisation de contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique dans les services de restauration collective des établissements scolaires et universitaires ainsi que des établissements d'accueil des enfants de moins de six ans ». De quoi inquiéter la filière, qui veut désormais miser sur le recyclé et le biosourcé. À ce jour, les matières premières recyclées et biosourcées représentent respectivement 12 % et 2 % des matières premières utilisées pour fabriquer les 2,2 millions de tonnes d'emballages plastiques mises sur le marché français, chaque année. Les matières premières vierges se taillent donc encore la part du lion, représentant 86 % de la production. Mais les matières premières recyclées et biosourcées devraient continuer à gagner du terrain au fil des années. Selon une étude menée en 2018 par Elipso pour quantifier l'engagement du secteur en matière d'économie circulaire, 98 % des répondants de l'enquête vont intensifier leurs actions en faveur d'une économie plus circulaire des emballages plastiques. Parmi ces actions figurent notamment les efforts de R&D pour accroître l'utilisation de matières recyclées et/ou matières biosourcées. De plus, 188 000 tonnes de matières recyclées supplémentaires seront incorporées dans les emballages d'ici à 2025, suite aux engagements volontaires d'incorporation présentés en juillet 2018. L'enquête d'Elipso démontre que dès 2019, 100 000 tonnes de plastiques recyclés supplémentaires seront incorporées dans les emballages. Ce qui fera passer le taux d'incorporation de 12 % à 16 % en moyenne. L'utilisation de matières biosourcées devrait, quant à elle, doubler d'ici à 2019.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : Le premier semestre 2019 en résumé

Edito : Le premier semestre 2019 en résumé

Alors que votre publication s’apprête à faire une pause estivale, il est temps de dresser un bilan de ce premier semestre 2019. Dans la chimie, deux sociétés ont indéniablement occupé le devant de[…]

19/07/2019 |
Centenaire de l’IUPAC : Quatre grands patrons de la chimie réunis à Paris

Centenaire de l’IUPAC : Quatre grands patrons de la chimie réunis à Paris

Chimie européenne : Le Cefic annonce un bon début d’année

Chimie européenne : Le Cefic annonce un bon début d’année

Une chimie hyper-durable en 2050

Une chimie hyper-durable en 2050

Plus d'articles