Nous suivre Info chimie

Les émergents renforcent leurs positions

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Comme chaque année depuis 34 ans, le classement annuel des chimistes publié par le magazine britannique ICIS a rendu son verdict. Et affiché la modification de la hiérarchie des 100 premiers groupes mondiaux. Avec la crise majeure qui a secoué la chimie en 2008-2009, ce classement par chiffre d'affaires doit être considéré avec précaution car tous les acteurs, en fonction de leurs positionnements, ont été différemment affectés. Certains comme PotashCorp, Nova Chemicals et Shell, plus tournés vers les commodités, enregistrent les records de chutes de chiffres d'affaires avec respectivement -58 %, -45 % et -44 %. Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires cumulé des 100 leaders mondiaux de la chimie a baissé de 19,7 % en 2009, et la somme des bénéfices a régressé de 17,5 %.
 

Autres précautions à prendre : les différents niveaux et rythmes de reprise d'activité cette année, et le résultat des grandes acquisitions et cessions. Au niveau des champions, sans surprise, l'Allemand BASF reste indétrônable tandis que Dow est repassé devant son compatriote ExxonMobil. Parmi le top 15, seul Ineos a vraiment perdu du terrain (4 places), et seul Evonik en est sorti, au profit de Sumitomo Chemical (voir graphique).


 

Mais les bouleversements majeurs sont du côté des groupes des pays émergents. Le Chinois Sinopec a ainsi atteint la 4e place, soit un bond de quatre places, coiffant LyondellBasell, Shell, Ineos et Sabic par rapport au classement 2008. L'Indien Reliance ne cesse de se hisser et a gagné 14 places en un an pour atteindre la 20e place mondiale. Comme il cherche à faire une acquisition majeure dans la chimie dès qu'il en aura l'opportunité, Reliance pourrait très vite s'inviter dans le top 10. Le Sud-Coréen LG Chem gagne 13 places (22e) et Honam Petrochemicals intègre le top 100, à la 59e place. Avec l'absorption de Lotte Daesan fin 2008 (CPH n°444), Honam fait son entrée dans le classement avec un chiffre d'affaires en hausse de 92,7 % en un an, à 5,1 milliards de dollars. On peut également noter la progression de 11 places de l'Iranien NPC, désormais 44e, ou celle de Braskem, aujourd'hui 35e (+ 16 places). Le Brésilien sera encore plus fort au classement 2010 puisqu'il a acquis au printemps dernier son compatriote Quattor (CPH n°495), lequel faisait son entrée dans le top 100 (99e).


 

Enfin, on peut s'arrêter sur deux cas particuliers, à savoir deux groupes chinois qui brouillent les cartes mais qui ne doivent pas être ignorés. D'un côté, PetroChina, 18e dans le classement 2008, n'y figure plus cette année puisque la part de sa chimie n'est plus détaillée dans les comptes qu'il publie. De l'autre, ChemChina qui, avec un chiffre d'affaires estimé à 18 Mrds $ en 2009 devrait figurer dans le top 15. Mais sans chiffres connus pour 2008 et donc en l'absence de moyens de comparaisons sur un an, ICIS a renoncé à l'inclure.
 

Du côté des champions Français, Total (12e) perd une petite place au profit de Bayer tandis qu'Air Liquide (15e) maintient sa position de leader mondial des gaz industriels devant Linde (16e) ou Praxair (33e). Rhodia a gagné 7 places l'an dernier et grimpe à la 55e position, à deux places d'Arkema (53e), qui en a perdu 3 en un an. En dehors de ces quatre groupes, aucune autre société française n'est présente parmi l'élite.
 

Les 15 leaders mondiaux, par chiffre d'affaires en millierds de dollars

Source : ICIS

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

La mission Lyon Vallée de la Chimie a officialisé le 2 mars 2021 le choix de 10 projets à son appel à manifestation d’intérêt « Les ateliers Cleantech » lancé en octobre 2020. Se[…]

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Justice : Bayer poursuivi par ses actionnaires

Justice : Bayer poursuivi par ses actionnaires

Plus d'articles