Nous suivre Info chimie

Les logiciels d'AgiLab optimisent le travail en laboratoire

Dinhill On

Sujets relatifs :

, ,

La société édite des logiciels pour améliorer la gestion de l'information et du travail au quotidien dans les laboratoires de recherche et développement. Ces solutions à coût abordable permettent de supporter les processus décisionnels et opérationnels.

Dans un environnement où l'informatique et l'automatisation prennent de plus en plus de place dans les activités industrielles, les laboratoires de R&D ne font pas exception. C'est pour optimiser les travaux au sein de ce type de structure que Mohamed Ndiaye et Renaud Acker, deux spécialistes de la gestion de l'information en laboratoire, ont fondé en 2010 la société AgiLab avec le soutien de l'ex-Oséo (aujourd'hui connu sous le nom de bpifrance). Cette entreprise propose des logiciels innovants pour aider la gestion opérationnelle des projets de R&D, à destination des secteurs de la chimie, de la chimie fine ou encore de la pétrochimie. « Nous avons constaté, au travers de notre expérience au sein de différents projets de R&D, que la gestion de l'information au laboratoire posait des problèmes en termes de qualité et de traçabilité des données. Nous avons donc décidé de créer AgiLab, dans le but de fournir des outils avancés offrant davantage de souplesse et d'adaptabilité, tout en répondant aux exigences des utilisateurs », raconte Renaud Acker, cofondateur et responsable opérationnel de la société.

A ce jour, la société AgiLab commercialise différentes solutions logicielles, se présentant sous la forme d'applications web. « Nous avons opté pour ce type d'applications car il est plus ergonomique et plus facile à déployer. De plus, il ne nécessite pas d'installation spécifique et les mises à jour de ce type d'application sont plus aisées », indique Renaud Acker. Parmi les applications disponibles, l'une d'entre elles, dénommée AgiLims, permet de traiter de volumineux flux d'échantillons ainsi qu'une grande variété d'opérations en R&D ou de contrôle qualité. « AgiLims permet de gérer et de centraliser les résultats obtenus par les laboratoires. Cela permet de gagner en répétabilité des résultats, tout en garantissant une meilleure maîtrise des processus », explique Renaud Acker. AgiLims comporte de nombreuses fonctionnalités comme la gestion dynamique et graphique des essais, une production interactive des graphes, l'import et l'exploitation des résultats. Elle offre une traçabilité accrue, et permet également une gestion des instruments. En outre, AgiLab a mis au point sa méthodologie VEDI (Visualiser, Élaborer, Définir et Intégrer) s'appuyant sur des principes collaboratifs pour le management de projets d'installation de ses solutions. Doté d'une interface intuitive, le logiciel s'adapte en fonction des caractéristiques des échantillons et du référentiel qualité choisis par le client.

 

Un cahier de laboratoire électronique

 

Outre la solution AgiLims, la jeune société innovante propose à ses clients des applications de cahier de laboratoire électronique (ELN) pour la R&D. Ces solutions sont déclinées pour les différents secteurs : ELN ChemLab pour la chimie, ELN BioLab pour la biologie et ELN FormuLab pour la formulation. Conçu avec l'entreprise hongroise de chemo-informatique ChemAxon, la solution ELN ChemLab se présente comme un espace personnel et partageable sur lequel il est possible d'enregistrer les schémas réactionnels et les structures moléculaires élaborées par les chimistes de R&D. Il offre également la possibilité de calculer et sauvegarder les caractéristiques physico-chimiques des réactions ou encore de calculer les rendements réactionnels. « Dernièrement, nous avons ajouté une fonctionnalité de calcul in silico, et une option de publication sous forme de rapports », ajoute Renaud Acker. Avant de préciser : « Les applications développées par AgiLab ne sont pas uniquement dédiées à la gestion de travaux de laboratoire. Elles peuvent également servir à la mise au point d'unités pilotes et au scale-up d'installations ».

Depuis sa création, AgiLab a consacré la majorité de ses efforts au développement de ses solutions logicielles. Pour les années à venir, la société entend développer davantage ses capacités commerciales, dont le renfort se fera « selon les opportunités ». Il souhaite également soutenir ses prestations de services telles que le conseil prospectif de projets, déploiement d'infrastructures de stockage de données sur site ou par cloud, etc. Mais il n'abandonnera pas totalement la R&D, comme le soutient Renaud Acker : « Aucun laboratoire ne fonctionnant de la même manière, nous serons amenés à effectuer de la R&D pour adapter nos solutions au besoin de chaque client ».

AGILAB EN BREF

- Création en 2010 - Partenaires : ChemAxon, Oracle, QualiLab - Effectif : 6 collaborateurs - Chiffres d'affaires en 2012 : environ 400 000 €

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

« Nous croyons beaucoup au rebond de l'Europe, et notamment de la France » - De Dietrich Process Systems

entretien

« Nous croyons beaucoup au rebond de l'Europe, et notamment de la France » - De Dietrich Process Systems

Leader mondial d'équipements et de systèmes complets pour les industries de la chimie fine et de la pharmacie, le groupe français De Dietrich Process Systems (DDPS) entrevoit de belles perspectives avec le mouvement de[…]

Les premiers Trophées Initiatives Chimie ont été célébrés avec succès

Les premiers Trophées Initiatives Chimie ont été célébrés avec succès

Analyse de gaz : Chromatotec projette le savoir-faire français sur la scène internationale

Analyse de gaz : Chromatotec projette le savoir-faire français sur la scène internationale

Prévention des risques : Une meilleure sécurité grâce à la métrologie en temps réel

Prévention des risques : Une meilleure sécurité grâce à la métrologie en temps réel

Plus d'articles