Nous suivre Info chimie

Les marges d'Ineos en retrait

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Les marges d'Ineos en retrait

© Ineos

Le pétrochimiste britannique a fait état de marges en retrait pour son exercice 2018, le 21 février dernier. L'Ebitda d'Ineos est ressorti à 2,29 milliards d'euros l'an dernier, contre 2,53 Mrds € en 2017. La division Olefins et Polymers (O&S) Amérique du Nord a enregistré un Ebitda de 798 M€ contre 896 M€ en 2017. Le groupe explique avoir profité d'un prix avantageux pour les matières premières, mais que la forte disponibilité en éthylène a étiolé les marges. Sa division O&P Europe a plus souffert, avec un Ebitda passé de 814 M€ à seulement 672 M€ entre 2017 et 2018. Malgré une bonne demande européenne en polymères, la concurrence avec les importations a érodé les marges, explique Ineos, tandis que les volumes d'oléfines ont été touchés par les difficultés logistiques liées au niveau bas record du Rhin l'an passé. La division Intermédiaires a vu son Ebitda se maintenir : 818 M€ contre 819 M€ l'année précédente, et ce malgré des difficultés sur le segment Phénol, là encore à cause du niveau bas record du Rhin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

Les premiers lots de polyéthylène haute densité (PEhd) de la future unité de LyondellBasell à La Porte devront encore attendre. Le pétrochimiste américain a annoncé que le démarrage[…]

Catalyse : WR Grace s’empare de Rive Technology

Catalyse : WR Grace s’empare de Rive Technology

Edito : Deux craqueurs saoudiens en projet au Texas

Edito : Deux craqueurs saoudiens en projet au Texas

LyondellBasell renonce à acquérir Braskem

LyondellBasell renonce à acquérir Braskem

Plus d'articles