Nous suivre Info chimie

Les marges d'Ineos en retrait

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Les marges d'Ineos en retrait

© Ineos

Le pétrochimiste britannique a fait état de marges en retrait pour son exercice 2018, le 21 février dernier. L'Ebitda d'Ineos est ressorti à 2,29 milliards d'euros l'an dernier, contre 2,53 Mrds € en 2017. La division Olefins et Polymers (O&S) Amérique du Nord a enregistré un Ebitda de 798 M€ contre 896 M€ en 2017. Le groupe explique avoir profité d'un prix avantageux pour les matières premières, mais que la forte disponibilité en éthylène a étiolé les marges. Sa division O&P Europe a plus souffert, avec un Ebitda passé de 814 M€ à seulement 672 M€ entre 2017 et 2018. Malgré une bonne demande européenne en polymères, la concurrence avec les importations a érodé les marges, explique Ineos, tandis que les volumes d'oléfines ont été touchés par les difficultés logistiques liées au niveau bas record du Rhin l'an passé. La division Intermédiaires a vu son Ebitda se maintenir : 818 M€ contre 819 M€ l'année précédente, et ce malgré des difficultés sur le segment Phénol, là encore à cause du niveau bas record du Rhin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Un additif de BASF pour produire plus de propylène

Un additif de BASF pour produire plus de propylène

BASF annonce le lancement commercial de Zeal, un nouvel additif pour catalyseur de craquage catalytique en lit fluidisé d’hydrocarbures contenus dans la fraction gasoil (FCC). Il a été conçu pour[…]

26/05/2020 | PétrochimieCatalyse
Aramco veut renégocier l’accord pour la reprise de Sabic

Aramco veut renégocier l’accord pour la reprise de Sabic

PKN Orlen prévoit une unité d’IPA en Pologne

PKN Orlen prévoit une unité d’IPA en Pologne

Pétrochimie : cotations du 28 avril 2020

Pétrochimie : cotations du 28 avril 2020

Plus d'articles