Nous suivre Info chimie

Les néonicotinoïdes interdits en France en 2018

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'Assemblée nationale a voté le 17 mars en faveur de l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes, réputés toxiques pour les abeilles. Leur suspension a toutefois été repoussée au 1er septembre 2018, contre le 1er janvier 2017 initialement prévu. Ce report a été salué Stéphane Le Foll. « L'urgence est désormais l'évaluation des solutions de substitution au regard de leur efficacité pour la lutte contre les ravageurs et de leurs impacts sur la santé et l'environnement et, en particulier, sur les abeilles », a indiqué le ministre de l'Agriculture. De fait, il a saisi l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) pour qu'elle rende un avis sur ces solutions de substitutions. « Sur la base de cet avis, la France saisira la Commission européenne afin que les restrictions éventuelles puissent s'appliquer dans l'ensemble de l'Union européenne », a-t-il indiqué. Si elle a été approuvée par le ministère de l'Écologie et les ONG de défense de l'environnement, cette décision de l'Assemblée nationale inquiète les agriculteurs et les industriels, notamment Bayer. « L'interdiction des produits de la famille des néonicotinoïdes résonne pour nous comme un très décevant manque de vision à long terme dans un contexte de crise agricole, alors même qu'aucun nouvel élément scientifique ne démontre que la suppression de ces produits apporterait des réponses efficaces aux causes du dépérissement des abeilles », a déploré Frank Garnier, le président de Bayer France. « Au-delà de nos produits, il s'agit une fois encore d'une véritable atteinte à la compétitivité des agriculteurs français à qui nous supprimons petit à petit leurs outils de production alors que leurs voisins européens continuent très largement à les utiliser », a-t-il ajouté.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

La Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer depuis 2018, dans le procès de l’herbicide Lasso. Le chimiste est donc définitivement condamné dans le dossier[…]

21/10/2020 | PhytosanitairesJustice
Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Plus d'articles