Nous suivre Info chimie

Les plastiques à usage unique en passe d'interdiction dans l'UE

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Les plastiques à usage unique en passe d'interdiction dans l'UE

© Pixabay

La possibilité d'une vaste interdiction des plastiques à usage unique dans l'Union européenne se concrétise. Après les propositions de la Commission européenne fin mai (CPH n°846), renforcées par le Parlement européen en octobre puis par un avis favorable du Conseil de l'UE en novembre (CPH n°863), une réglementation plus stricte est en passe d'être adoptée. Le 19 décembre, le Parlement et le Conseil de l'UE ont accordé leurs violons et proposent l'interdiction dès 2021 des produits en plastique à usage unique comme les assiettes, les couverts, les pailles, les cotons-tiges, les tiges pour ballons, les plastiques oxodégradables, les récipients alimentaires et les gobelets en polystyrène expansé. L'accord prévoit aussi une application du principe pollueur-payeur, ce qui concerne notamment les fabricants de tabac, un régime de responsabilité élargie des producteurs d'engins de pêche, un objectif de collecte de bouteilles en plastique de 90 % d'ici à 2029, de 25 % de contenu recyclé dans les bouteilles en plastique d'ici à 2025 et de 30 % en 2030, ainsi qu'un « étiquetage obligatoire relatif à l'impact environnemental négatif pour les cigarettes à filtre plastique jetées dans la rue, ainsi que pour les autres produits tels que les gobelets en plastique, les lingettes humides et les articles hygiéniques ». L'UE estime que 80 % des déchets marins sont des plastiques et que ceux à usage unique pèsent pour 70 % de l'ensemble des déchets marins. Selon l'eurodéputée Frédérique Ries, en charge du dossier, cet accord devrait permettre de « réduire la facture des dégâts environnementaux de 22 milliards d'euros, soit le coût estimé de la pollution aux plastiques en Europe jusqu'en 2030 ».

Cet accord provisoire doit encore être approuvé par le Parlement et le Conseil avant d'entrer en vigueur, et nécessitera aussi l'avis de la commission de l'environnement, laquelle devrait se prononcer dès janvier prochain.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pas d'interdiction immédiate pour le E171

Pas d'interdiction immédiate pour le E171

Le cas de l'additif alimentaire E171 (dioxyde de titane ou TiO2) n'est pas réglé. Dans l'émission C à Vous, diffusée le 8 janvier dernier, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des[…]

14/01/2019 | PanoramaPanorama
Croissance de 0,5 % dans l'UE prévue en 2019 pour la production chimique

Croissance de 0,5 % dans l'UE prévue en 2019 pour la production chimique

La chimie allemande soutenue par sa pharma

La chimie allemande soutenue par sa pharma

Appel à manifestation d'intérêt du Grenoble Chemical Park

Appel à manifestation d'intérêt du Grenoble Chemical Park

Plus d'articles