Nous suivre Info chimie

Les producteurs d'engrais plébiscitent Haropa

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'Union des industries des fertilisants (Unifa) pointe, pour les producteurs d'engrais en France, l'avantage d'Haropa, le groupement d'intérêt économique qui réunit les ports du Havre, de Rouen et de Paris, et qui est lié à ceux de Caen, Cherbourg, Dieppe et Fécamp. Positionné aujourd'hui comme le 5e plus grand complexe portuaire d'Europe du Nord et premier port français (trafic de plus de 120 millions de tonnes de marchandises par an), Haropa semble répondre aux besoins grandissant des spécialistes des engrais pour le transport de leurs productions. D'abord car l'axe Seine est le premier bassin de production de fertilisants, en Europe, souligne l'Unifa. Ensuite car le développement du trafic maritime « répond aussi au défaut d'une solution de transport ferroviaire compétitive et à la volonté d'une filière logistique plus durable que celle de la route », note encore l'organisation. Ainsi, entre 2011 et 2012, le secteur des fertilisants aurait augmenté de 5,5 tonnes par kilomètre sa part du transport maritime. L'Unifa salue aussi le « projet de canal à grand gabarit Seine-Nord Europe », qui « permettrait d'aller plus loin encore en reliant les bassins de la Seine et de l'Escaut pour mettre en place le lien direct entre l'Axe Seine et l'Europe du Nord, crucial pour notre industrie ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Le 7 mai 2021, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé ont officiellement lancé le quatrième Plan national[…]

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Plus d'articles