Nous suivre Info chimie

Les S&D dénoncent les moyens insuffisants de l'EFSA

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Suite à une mission d'enquête menée par la commission spéciale PEST du Parlement européen (Procédure d'autorisation des pesticides dans l'Union), qui s'est tenue les 7 et 8 mai, au siège de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) à Parme (Italie), les socialistes et démocrates du Parlement européen (S&D) ont déclaré pouvoir « évaluer sans aucun doute que l'EFSA est dramatiquement sous-équipée et mal financée ». Le député S&D Éric Andrieu, président de la commission PEST (CPH n°837), va jusqu'à affirmer que « l'EFSA n'est tout simplement pas en mesure de procéder à ses propres évaluations de toutes les menaces possibles pour la santé humaine potentiellement causées par des substances toxiques, cancérigènes et nocives affectant les animaux et l'environnement ». S'il salue la proposition de la Commission européenne d'augmenter le budget actuel de l'Agence de plus de 60 millions d'euros par an, il regrette que ces fonds supplémentaires soient affectés à de nouvelles tâches, estimant que « l'EFSA a d'abord besoin de plus de fonds pour ses activités de base ». Avant de conclure : « Il n'y a pas de doute : un éventuel conflit d'intérêts ou un manque de transparence doit être éradiqué ». Simona Bonafè, membre de la commission PEST, a quant à elle souligné l'importance de renforcer le personnel, les fonds et les capacités d'évaluation de l'EFSA. « Il n'y a pas d'autre moyen d'aller de l'avant. Nous ne pouvons pas pointer du doigt l'UE alors que les États membres n'investissent pas suffisamment dans les contrôles de sécurité alimentaire », a-t-elle ajouté. La commission spéciale PEST du Parlement européen est chargée de faire toute la lumière sur la procédure d'autorisation des pesticides dans l'UE après le renouvellement controversé de la licence du glyphosate. Elle a été mise en place le 12 mars dernier. Composée de 30 membres de tous les groupes politiques, elle dispose de neuf mois pour rendre ses recommandations.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Dicamba : Corteva ne vend plus son herbicide en Amérique du Nord

Dicamba : Corteva ne vend plus son herbicide en Amérique du Nord

Le spécialiste de l’agriculture Corteva Agriscience a annoncé le retrait de son herbicide FeXapan des marchés canadien et américain. Ce produit, à base de dicamba comme de nombreux herbicides, est[…]

04/03/2021 | PanoramaCorteva
Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Plus d'articles