Nous suivre Info chimie

Les secteurs électro-intensifs se mobilisent

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'Union des industries utilisatrices d'énergie (Uniden), qui rassemble 40 groupes représentant 70 % de la consommation énergétique industrielle en France et évoluant dans l'agroalimentaire, l'automobile, les métaux ou encore la chimie, s'inquiète. Les industriels électro-intensifs « observent un recul de la compétitivité énergétique de la France par rapport à certaines régions du monde et à d'autres États membres de l'UE, en particulier l'Allemagne ». Selon l'Uniden, le dernier rapport annuel de consommation d'électricité en France, indiquant que la part des industriels dans le total a reculé de 4 %, avec 3 TWh en moins, traduit « l'inquiétante érosion de ce que l'on considérait, il y a peu, comme la compétitivité électrique française », et non pas l'amélioration de l'efficacité énergétique. Clamant qu'il est « urgent d'entrer dans une phase opérationnelle pour aboutir à des décisions rapides et concrètes », l'Uniden souhaite aujourd'hui savoir comment elle pourra intervenir pratiquement dans le cadre du débat sur la transition énergétique mené par le gouvernement. Fin 2012, les électro-intensifs avaient déjà déposé une série de propositions pour améliorer leur compétitivité : « valorisation des capacités d'effacement de consommation des industriels, allégement du coût de transport de l'électricité pour les électro-intensifs, accès aux capacités de production hydroélectriques ou nucléaires, soutien des cogénérations industrielles, soutien aux initiatives de long terme comme le consortium Exeltium, compensation des coûts indirects, dans l'électricité, liés au CO2, financement des énergies renouvelables sans menacer l'industrie ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

La cérémonie de la 12e édition des Prix Pierre Potier s’est tenue le 29 mai au Ministère de l’économie et des finances, en présence de la secrétaire d’état Agnès[…]

Le fluvial, un potentiel à exploiter sur le bassin Rhône-Saône-Méditerranée

Le fluvial, un potentiel à exploiter sur le bassin Rhône-Saône-Méditerranée

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Plus d'articles