Nous suivre Info chimie

Les simulateurs de Corys améliorent les compétences des opérateurs

Dinhill On

Sujets relatifs :

, ,
Les simulateurs de Corys améliorent les compétences des opérateurs

© Corys

La société grenobloise a développé des solutions de simulation dynamique pour la formation des opérateurs et des ingénieurs. Employés dans le secteur pétrochimique, ces simulateurs aident les utilisateurs à mieux piloter les procédés de transformation et de séparation de fluides.

Mieux préparer les opérateurs et ingénieurs au pilotage de procédés en conditions réelles. C'est ce que permettent les solutions de simulation dynamique commercialisées par la société grenobloise Corys. Créée en 1989, cette entreprise de 360 salariés, experte dans les plateformes virtuelles de simulation pour le nucléaire et le transport, a intégré, en 2017, les actifs de RSI portant sur les simulateurs de pilotage de procédés, notamment pour la pétrochimie. « À l'origine, la société a été créée sous le nom de RSI dans les années 1980 par des automaticiens, et souhaitait se concentrer sur le contrôle de procédés. C'est avec une première collaboration avec Shell que le groupe a développé son premier simulateur de formation. Devant l'intérêt d'autres acteurs internationaux du pétrole pour notre innovation, la société a décidé de ne se spécialiser que dans ce type de solutions de simulation dynamique », indique Philippe Vacher, directeur Stratégie et Développement chez Corys et CEO de l'ex-entité RSI. Devant le succès remporté par ses simulateurs de formation, c'est tout naturellement que les actifs de RSI ont été repris en 1998 par IFP Énergies nouvelles (IFPEN), qui les a, plus tard, adossés à IFP Training, filiale experte dans la formation professionnelle des métiers du pétrole et du gaz. « Cet adossement à IFPEN nous a permis de gagner non seulement en visibilité dans le secteur, mais également une assise financière pour le développement de notre activité. À ce jour, nous revendiquons l'installation de près de 2 500 simulateurs dans 65 pays pour des applications dans les hydrocarbures. Nous sommes également présents en Chine, aux États-Unis, en Russie, en Inde ou encore au Moyen-Orient par le biais de filiales, de partenariats et de coentreprises », détaille Philippe Vacher. Avant de poursuivre : « Environ 25 % du chiffre d'affaires de Corys est réalisé grâce aux secteurs de la chimie, de la pétrochimie et des procédés impliquant des hydrocarbures, grâce notamment à un partenariat privilégié avec Axens. Nous comptons ainsi parmi nos références des acteurs majeurs de ces secteurs des groupes tels que Total, BP, Solvay, Air Liquide, Shell, Michelin, Technip et Saipem ».

Une plateforme de pilotage grandeur nature

Le logiciel de simulation développé par Corys n'est pas qu'un code de calcul scientifique fonctionnant sur un ordinateur. C'est le fruit du savoir-faire de nombreux spécialistes : développeurs de logiciels, concepteurs graphiques, physiciens, ergonomes, responsables de formation, etc. « Le développement d'un seul dispositif de simulation dynamique nécessite 6 mois à 1 an de travail. Le simulateur se présente sous la forme d'une véritable console de pilotage de procédés », explique Philippe Vacher. À l'aide de cette plateforme, l'opérateur ou l'ingénieur à former pourra s'améliorer, notamment à la gestion d'installations de transformation ou de séparation impliquant des gaz, des produits pétroliers, des liquides dangereux, etc. La solution pourra par exemple simuler des procédures d'urgence, ou représenter des processus thermiques intégrés ou encore des réseaux de compresseurs. « Nos concurrents directs sont des groupes internationaux tels que Honeywell, Schneider Electric - Aveva ou encore AspenTech, qui peuvent proposer des solutions similaires à celles que nous commercialisons, mais aucune d'entre elles n'est exclusivement dédiée à la formation de personnel comme la nôtre », souligne Philippe Vacher. « Un autre avantage d'opter pour notre solution réside dans le fait que Corys, de par sa structure plus petite que celle des grands groupes, est beaucoup plus flexible et réactif pour s'adapter aux exigences des clients ».

Profiter de l'essor de l'industrie 4.0

Si la société Corys s'est, jusque-là, focalisée sur la simulation en vue de la formation de personnel, cela ne l'empêche pas d'avoir déjà développé et d'envisager d'autres applications possibles en ce contexte de digitalisation de l'industrie. Ainsi, le simulateur dynamique peut aider à la conception, au pilotage et à l'amélioration de procédés. « Il nous arrive déjà d'être sollicités pour simuler le pilotage d'une installation en vue d'une augmentation de capacité d'une unité », indique Philippe Vacher. Avant de compléter : « On pourrait également imaginer que notre simulateur soit utilisé en complément de l'exploitation de données par un outil statistique. Par exemple, notre solution pourrait aider à mieux gérer les opérations transitoires pour la production de différents grades d'un polymère donné ». De plus, la recrudescence de données industrielles à exploiter pourrait inciter Corys à s'engager davantage dans le support à l'opération. « Effectivement, notre simulateur dynamique pourrait trouver une application dans ce domaine. Mais au regard de notre taille, nous souhaiterions nous engager sur ce créneau uniquement par le biais de partenariats avec de grands groupes d'informatique industrielle », précise Philippe Vacher. En attendant ces développements, l'entreprise Corys a pour objectif de consolider ses actifs, notamment via une croissance organique. Ainsi, elle prévoit des campagnes de recrutement de personnel pour mieux couvrir son marché, en particulier en France, aux États-Unis, et en Chine.

Corys en bref
  • Création en 1989
  • Siège à Grenoble (Isère)
  • Secteur d'activité : développement de plateformes de simulation pour la formation de personnel dans le pétrole & gaz, le nucléaire et les transports
  • Actionnariat : Framatome (50 %), EDF (25 %), IFP Training (25 %)
  • Chiffre d'affaires 2017 : 55 millions d'euros
  • Effectif : 360 collaborateurs
  • Autres entités internationales - filiales : Corys Inc (États-Unis), HKD (Chine),et coentreprise : HRS (Chypre et Inde)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

La cérémonie de la 12e édition des Prix Pierre Potier s’est tenue le 29 mai au Ministère de l’économie et des finances, en présence de la secrétaire d’état Agnès[…]

Le CNRS s'organise pour mieux valoriser ses inventions

Le CNRS s'organise pour mieux valoriser ses inventions

Chimie organique : Innov'Orga, expert de la R&D et de la synthèse de building blocks fluorés

Chimie organique : Innov'Orga, expert de la R&D et de la synthèse de building blocks fluorés

Conférence : Améliorer la sécurité industrielle grâce aux outils digitaux

Conférence : Améliorer la sécurité industrielle grâce aux outils digitaux

Plus d'articles