Nous suivre Info chimie

Linde et ADNOC songent à plus grand aux Émirats

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le géant allemand des gaz industriels a conclu, mi-novembre, un protocole d'accord avec le pétrochimiste des Émirats arabes unis pour la possible extension de leurs capacités d'azote à Ruwais, à Abu Dhabi. Linde est désormais en charge de mener l'ingénierie d'avant-projet détaillé (FEED) pour l'ajout d'unités additionnelles de séparation des gaz de l'air (ASU). Ces ASU supplémentaires seraient destinées à satisfaire aux besoins d'éventuelles extensions d'unités d'Abu Dhabi National Company (ADNOC) dans les domaines du raffinage et de la pétrochimie. Selon ADNOC, le projet pourrait être mené en deux phases, en ajoutant à chaque fois des capacités de 70 000 m3 par heure d'azote.

Depuis dix ans, ADNOC et Linde sont réunis dans le cadre d'une coentreprise aux Émirats Arabes Unis. Baptisée initialement Elixier, cette coentreprise a été renommée ADNOC Industrial Gases, cette année. Elle est détenue majoritairement par ADNOC qui détient 51 % du capital contre 49 % pour Linde, et produit de l'azote liquide et de l'oxygène liquide.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Le parlement français a annoncé que la vente de protoxyde d’azote, quel que soit le conditionnement, serait désormais interdite aux mineurs. Le texte de loi précise, en outre, qu’il est « interdit de[…]

26/05/2021 |
Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Plus d'articles