Nous suivre Info chimie

Linde investit sur le marché de l'acier

Juliette Badina

Sujets relatifs :

, ,
Linde investit sur le marché de l'acier

Avec des résultats trimestriels en hausse, le spécialiste allemand des gaz poursuit ses investissements, notamment pour la construction d'unité de séparation des gaz de l'air à destination des aciéristes. Deux pays sont visés par ces nouveaux investissements : l'Allemagne et le Kazakhstan.

«Le pire est derrière nous », a indiqué Wolfgang Reitzle, directeur général de Linde à l'annonce des résultats du premier trimestre. Avec des ventes en hausse de 7,9 % (à 2,89 milliards d'euros, dont 2,36 pour la division Gaz) et un bénéfice opérationnel en croissance de 19,1 % sur un an (à 641 millions d'euros), Linde est optimiste et poursuit ses investissements. Le groupe projette d'investir 1,95 Mrd € sur la période 2010-2012, dont 800 M€ pour quelque 24 projets rien que sur l'année 2010. Le spécialiste des gaz annonce ainsi deux investissements pour approvisionner les aciéristes. D'une part, le groupe étend son réseau d'approvisionnement en gaz pour ThyssenKrupp Steel Europe sur le site de Duisburg en Allemagne, qui produit 15 millions de tonnes par an d'acier. Linde construit ainsi la onzième unité de séparation des gaz de l'air dédié à son client sur le site. La nouvelle unité aura une capacité de 1 500 tonnes par jour d'oxygène et sera opérationnelle au troisième trimestre 2012. Elle produira également des gaz nobles (argon, krypton et xénon) pour d'autres clients de l'industrie électronique, des fibres optiques ou de l'aérospatial. L'investissement total pour l'ensemble des unités de séparation des gaz de l'air du complexe allemand, construites depuis 1951, s'élève à 75 M€. L'investissement pour cette nouvelle unité en particulier n'a pas été détaillé.

Un premier pas au Kazakhstan

Par ailleurs, le groupe investit 95 M€ pour la construction (via sa division Linde Engineering Division) et la gestion (via Linde Gas) d'une unité de séparation des gaz de l'air à Temirtau au Kazakhstan. Linde met ainsi un premier pied dans ce pays en pleine croissance, qui dispose de réserves de pétrole de 40 milliards de barils. D'une capacité quotidienne de 2 000 tonnes d'oxygène et d'azote, l'unité fournira les besoins en gaz de l'aciériste ArcelorMittal, qui produit 4 Mt/ an d'acier. La nouvelle unité sera opérationnelle dès la mi-2012. Linde travaille déjà avec ce client, notamment en Allemagne et en Europe de l'Est. Outre son contrat à long terme avec ArcelorMittal Temirtau, la nouvelle unité permettra de fournir de l'oxygène liquéfié, de l'azote et de l'argon au marché local, notamment pour l'industrie du travail de l'acier. Cet investissement permet à Linde de poursuivre son expansion en Europe de l'Est et en Asie centrale. Des zones qui tirent la croissance de Linde. Sur la période 2008-2012, le groupe estime que 64 % des 2,85 Mrds € d'investissements sont réalisés dans les zones émergentes. Au premier trimestre de l'année, les ventes de Linde dans la zone en Europe de l'Est et en Asie centrale ont enregistré une croissance de 17,3 % sur un an.

 

« Sur la période 2008-2012, 64 % des 2,85 Mrds € d'investissements sont réalisés dans les zones émergentes »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention de réaligner sa division Global Business Services dans la continuité de son développement. Créée le 1er janvier 2020 dans le cadre de la[…]

22/09/2020 | Chimie
Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Plus d'articles