Nous suivre Info chimie

Linde s'allie avec Sapphire pour des productions à partir d'algues

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Se revendiquant comme un des plus grands fournisseurs de dioxyde de carbone aux États-Unis, le groupe allemand spécialiste des gaz industriels vient de s'engager à long terme aux côtés de Sapphire Energy. Cette société californienne de biotechnologies s'est spécialisée dans la culture et le raffinage d'algues pour la production de biocarburants de substitution. L'accord signé avec Linde porte sur deux points. D'un côté, l'objectif est de mettre au point des procédés peu coûteux de fourniture de CO2 anthropogénique (issu de l'activité humaine) à des bassins à système ouvert (non-couverts, ndlr) de production d'algues. Dans ce cadre, le CO2 serait issu de rejets de centrales électriques et d'usines chimiques. De l'autre, Linde s'engage à fournir en CO2  l'unité de démonstration de Sapphire à Columbus, au Nouveau-Mexique (États-Unis). Pour une production d'algues à échelle commerciale, Sapphire estime qu'une unité nécessite un apport de 10 000 tonnes par jour de CO2, ce qui correspondrait à 30 % du marché actuel du CO2 aux États-Unis. Les bassins de culture d'algues conçus par la société californienne utilisent une eau salée et non potable, le soleil comme seul apport énergétique en dehors du CO2, et sont de fait le plus efficaces quand implantés sur des sols et régions désertiques. Le procédé aval de Sapphire permet ensuite d'extraire de l'huile avant une étape de raffinage pour l'obtention de biocarburants. Carburants qui ont été testés avec succès pour des utilisations sur des moteurs de voiture et de camions mais aussi d'avions. En janvier 2009, Sapphire avait collaboré à un test mené par Continental Airlines et Boeing sur l'utilisation d'un mélange de kérosène et de biokérosène produit à partir d'algues et de jatropha pour la propulsion d'un Boeing 737-800 aux États-Unis. La société a par ailleurs obtenu fin décembre des financements d'un total de 104,5 millions de dollars en décembre 2009 par le biais des programmes fédéraux américains de soutien aux biocarburants (CPH n°490).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Bayer ne détient plus que 6,8 % de Covestro

Bayer ne détient plus que 6,8 % de Covestro

Horizon dégagé pour la chimie en France

Horizon dégagé pour la chimie en France

Shell se dotera d’une centrale photovoltaïque à Moerdijk

en bref

Shell se dotera d’une centrale photovoltaïque à Moerdijk

Plus d'articles