Nous suivre Info chimie

LMM rejoint Yara dans son projet éthiopien

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le géant norvégien des engrais a annoncé que la société Liberty Metals et Mining Holdings, une filiale du groupe Liberty Mutual Insurance (LMM) basé à Boston (États-Unis) venait de signer un accord pour l'obtention de 25 % des parts de Yara Dallol. Cette coentreprise est chargée de mener le projet d'extraction de potasse dans la région de Danakil, dans le nord-ouest de l'Éthiopie, et de production de sulfate de potassium (SOP). Le montant de l'accord, qui devrait être finalisé avant la fin 2015, s'élève à 51,25 millions de dollars (46,9 M€). Yara espère en récupérer un apport net de 35,4 M$. Yara Dallol sera ainsi détenu majoritairement par Yara, qui conservera 51,8 % du capital. LMM sera détenteur de 25 % des parts, et XLR Capital Limited de 23,2 %. Les études de faisabilité ont confirmé la viabilité technique du projet, lequel prévoit des capacités de 600 000 tonnes par an de SOP pendant 23 ans, affirme Yara. La coentreprise pourrait même augmenter les capacités ou la durée d'exploitation en fonction des développements dans le domaine du SOP, ajoute le producteur norvégien. Le montant des investissements plafonne toujours à 740 M$. Une décision définitive pour le lancement concret du projet est attendue pour mi-2016. Yara a récemment attribué un contrat pour l'ingénierie, l'approvisionnement et la gestion de la construction au Canadien SNC-Lavalin. Si la décision est prise de concrétiser le projet, le démarrage des productions pourrait intervenir fin 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles