Nous suivre Info chimie

LyondellBasell retrouve des couleurs

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
LyondellBasell retrouve des couleurs

Complexe de LyondellBasell à Wesseling, en Allemagne, le plus grand site du groupe en Europe

Après un exercice en berne en 2016, le pétrochimiste a publié un bilan nettement amélioré en 2017. LyondellBasell affiche des progressions pour tous ses indicateurs, porté par ses grandes divisions.

Sans être dans le rouge, les résultats 2016 avaient été très décevants, minés par les croissances négatives de tous les indicateurs. Le bilan 2017 est nettement meilleur. Porté par des prix du pétrole plus avantageux et par des marges retrouvées dans ces principaux segments, LyondellBasell n'affiche pour l'an passé quasiment que des lignes de résultats en croissance. Le chiffre d'affaires a atteint 34,48 milliards de dollars (28,1 Mrds €), enregistrant un bond de 18 %. L'Ebitda a progressé de 8 %, à 7,13 Mrds $, et le résultat net s'est apprécié de pas moins de 27 %, à 4,88 Mrds $. Malgré l'impact de l'ouragan Harvey, le groupe évoque l'apport bénéfique de certaines cessions stratégiques, de gains issus de la réforme fiscale américaine, ou encore de meilleures conditions de marché en Chine. LyondellBasell se félicite aussi d'un très bon dynamisme de sa division Oléfines et polyoléfines Europe, Asie et International. Deuxième plus grande division du pétrochimiste, celle-ci a enregistré un Ebitda en croissance d'un peu plus de 10 %, à 2,28 Mrds $. Ce qui est décrit comme un chiffre record. La performance s'explique par certains désengagements, notamment dans certaines coentreprises en Asie, et par des marges nettement améliorées pour le prix de l'éthylène. LyondellBasell souligne aussi des volumes de production en hausse de 4 % par rapport à 2016, année où le groupe avait procédé à quelques opérations de maintenance sur ses vapocraqueurs européens. En revanche, les marges ont légèrement faibli pour les ventes de polyéthylène.
 

La division Oléfines et polyoléfines Americas a progressé plus modérément. L'Ebitda s'est apprécié de seulement 3 %, à 2,98 Mrds $, alors que les volumes ont bondi de 17 % en l'absence d'opérations de maintenance et grâce à la mise en service de capacités additionnelles d'éthylène sur son complexe texan de Corpus Christi début 2017 (CPH n°787). Si les marges de l'éthylène ont grandement contribué à améliorer la donne, le groupe pointe des marges rognées pour le propylène et le polypropylène.
 

La division Intermédiaires et dérivés (oxyde de propylène et dérivés, oxyfuels et intermédiaires) a bénéficié également de meilleures marges, améliorant son Ebitda de 12 % en un an, à 1,49 Mrd $. Les deux dernières et plus petites divisions de LyondellBasell enregistrent soit des gains, comme la section Raffinage dont l'Ebitda a plus que doublé, à 157 M$, soit un repli, comme l'activité Technologie dont l'Ebitda s'est contracté de 15 %, à 223 M$ en 2017.
 

LyondellBasell a enregistré aussi quelques projets notables et encourageants pour l'avenir en 2017. Outre la mise en service des capacités à Corpus Christi, qui marque la finalisation de son programme de renforcement capacitaire en éthylène aux États-Unis, le groupe a entamé les travaux pour sa future unité de polyéthylène sur son complexe texan de La Porte (CPH n°802), il a démarré une troisième usine de compounds de polypropylène en Chine (CPH n°815), a avancé sur son projet d'un gigantesque complexe d'oxyde propylène (PO) et de d'alcool tert-butyl (TBA) au Texas (CPH n°818), et s'est engagé dans une coentreprise européenne de recyclage de plastiques avec Suez (CPH n°824).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Sabic constitue Sabic Agri-Nutrient

Sabic constitue Sabic Agri-Nutrient

Le géant pétrochimique saoudien a décidé de regrouper toutes ses participations et actifs dans les engrais au sein de l'entité Sabic Agri-Nutrient Investments, a annoncé le groupe, le 4 novembre.[…]

12/11/2018 | EngraisChimie de base
Nippon Shokubai engage 200 M$ en Indonésie

Nippon Shokubai engage 200 M$ en Indonésie

CPC et Pertamina envisagent un complexe en Indonésie

CPC et Pertamina envisagent un complexe en Indonésie

MDI: Covestro engage 1,5 Mrd € au Texas

MDI: Covestro engage 1,5 Mrd € au Texas

Plus d'articles