Nous suivre Info chimie

LyondellBasell se réorganise à Berre

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Toujours pas de repreneur pour la raffinerie

Un plan social est en cours de déploiement à Berre, pour la suppression de 363 postes, liés aux activités raffinage, sur les 1 250 actuels sur le site. Reclassements internes, départs volontaires et anticipés permettraient de réduire à 5 le nombre de licenciements purement économiques. En revanche, aucune offre de reprise n'est encore sur la table. 85 entreprises ont été approchées, seules 7 ont demandé un accès à la note d'information confidentielle mais sans donner suite.

En marge du projet de cession ou de fermeture de sa raffinerie mise sous cocon jusqu'en 2013, LyondellBasell à Berre (Bouches-du-Rhône) se réorganise. La filiale française du groupe pétrochimique vise ainsi à « préserver la compétitivité de ses activités pour les années à venir et en faire un pôle pétrochimique de référence au sein du groupe LyondellBasell et dans le monde », ainsi qu'à « pérenniser ses activités à Berre comme les emplois qui leur sont attachés ». Les contours de cette réorganisation du site et des activités, pilotée par un nouveau directeur, Jérôme Mauvigney, devraient être dévoilés début novembre. « C'est un site qui fonctionne bien mais que nous voulons rendre plus compétitif », assure un porte-parole. A Berre, LyondellBasell détient et opère un vapocraqueur d'éthylène d'une capacité de 460 000 tonnes par an et des unités de polypropylène (310 000 t/an) et de polyéthylène basse densité (320 000 t/an). Le groupe y dispose également d'autres unités chimiques et d'installations logistiques (équipements portuaires, pipelines, terminaux de stockage et de distribution). Depuis l'annonce de la cession, voire de la fermeture, de sa raffinerie en amont, le groupe a toujours insisté sur le fait qu'il ne comptait pas se désengager de la partie pétrochimique.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Le pétrochimiste britannique BP et le spécialiste danois des énergies renouvelables Ørsted ont signé, le 10 novembre 2020, une lettre d’intention pour un projet de production d’hydrogène vert[…]

13/11/2020 | HydrogèneChimie
BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Plus d'articles