Nous suivre Info chimie

LyondellBasell sécurise ses apports en matières premières au Texas

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Phillips 66 investit aussi au Texas

Phillips 66, spécialiste énergétique dont les activités chimiques sont menées en coentreprise à parts égales avec Chevron Phillips Chemical, étudie la possibilité de construire une unité de fractionnement de LNG à Old Ocean, au Texas. Ce projet de 100 000 b/j, qui pourrait être opérationnel au second semestre 2015, serait destiné à servir principalement les pétrochimistes de la région de Mont Belvieu, près de Houston (Texas).

Le géant pétrochimique s'organise pour le déploiement des augmentations de ses capacités pétrochimiques en Amérique du Nord. LyondellBasell a signé plusieurs accords avec Texas MidStream Services pour améliorer les apports en matières premières de son complexe de Corpus Christi, au Texas, opéré par sa filiale Equistar Chemicals. Texas MidStream Services, groupe texan spécialiste du gaz naturel et du gaz naturel liquéfié (LNG), s'est engagé à construire deux unités de fractionnement de LNG à proximité du complexe d'Equistar. Ces unités disposeront de capacités combinées de fractionnement de 63 000 barils par jour de LNG issus des gisements de gaz de schiste d'Eagle Ford (sud du Texas), pour leur conversion en éthane, propane, butane et carburants. Matières premières qui seront utilisées, dans le cadre d'un accord d'approvisionnement à long terme, pour les productions d'oléfines (éthylène et propylène) d'Equistar. La construction des unités de fractionnement doit démarrer courant avril, et la mise en service est entrevue pour la fin de l'année. Equistar louera un de ses terrains adjacents à son complexe à TexStar MidStream Services pour ce projet. LyondellBasell a prévu d'augmenter de 360 000 tonnes par an ses capacités d'éthylène d'ici 2015, via un investissement de 420 millions de dollars (environ 320 M€).

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles